Pour la deuxième course de la saison du championnat US-RACING i-FRN Cup Series, Cyril Nousbaum a survolé l’épreuve disputée sur l’Atlanta Motor Speedway au volant de sa Ford Fusion n°99.

Si Simon Crochart a signé la pole position devant Cyril Nousbaum. Ce dernier prend l’avantage dès les premiers tours de la course et n’a laissé que les miettes à ses rivaux avant de décrocher sa première victoire au championnat, sa seconde cette saison, puisqu’il avait remporté la course préparatoire sur le Charlotte Motor Speedway.

Cyril Nousbaum rejoint son coéquipier de la BAM e-Sport, Adrien Ludovic Chappert, au rang des pilotes qualifiés pour les playoffs qui se dérouleront lors des dix dernières courses de la saison.

« Dès que ça manque de grip je suis assez à l’aise. Je me suis beaucoup entraîné cette semaine et je pense que cela m’a bien aidé. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à piloter la voiture ce soir. »

– Cyril Nousbaum

Sous le drapeau à damier, Cyril Nousbaum devance Simon Crochart, Michael Cado, Pierre Verne et Thibaut Le Flem pour les cinq premiers. Suivent Kevin Pommier, Arthur Lehouck, Anthony Rafaël, Bertrand Fourniret et Eric Geron dans le top 10 de cette deuxième course de la saison.

Au tour 51 la voiture de sécurité est sortie pour la toute première fois après un contact de Daniel Castevert avec le mur, avant d’être percuté par Antoine Marc. Cette neutralisation intervient en plein milieu de la première salve d’arrêts aux stands. Si le leader de la course Cyril Nousbaum s’est déjà arrêté, tout comme le troisième, Pierre Verne, ce n’est pas le cas de Simon Crochart. Le champion en titre de la discipline reprend ainsi les commandes de la course, avant de s’arrêter lors de la neutralisation.

Dès la relance, un nouvel accident en plein milieu du peloton contraint les officiels à ralentir le peleton une fois encore. Mickaël Cado conserve les commandes de la course. Il faudra une dizaine de tours à Cyril Nousbaum pour reprendre la première place.

Au tour 75, Adrien-Ludovic Chappert, vainqueur à Daytona, percute Xavier Labrosse dans la ligne droite avant, envoyant ce dernier dans le mur Xavier Labrosse est ensuite percuté par Xavier Riou. La voiture de sécurité retrouve alors la piste pour la troisième fois de la course et les leaders passent par la voie des stands. Cyril Nousbaum conserve les commandes de la course après ce ravitaillement et ce malgré un arrêt une seconde plus lent que la majorité de ses rivaux.

Peu après le centième tour, David Lopez part à la faute et est à l’origine d’une nouvelle neutralisation. Cet accident contraint le pilote de la Chevrolet n°38 à l’abandon. Comme lors des précédentes neutralisations, tous les leaders s’engouffrent dans la voie des stands. Cyril Nousbaum conserve les commandes après ce ravitaillement.

Michael DallaValle, Chrophe Fuchs, Samuel Buzin s’accrochent au tour 125 dans la ligne droite arrière et sont à l’origine de la cinquième neutralisation de la course. Le passage par la voie des stands ne permet pas aux rivaux de Cyril Nousbaum d’en profiter, puisque le pilote de la Ford n°99 conserve les commandes devant Micahel Cado, Simon Crochart, Pierre Verne et Jean-Baptiste Charles pour le top 5.

À quarante tours de la fin, une nouvelle neutralisation ne change pas l’ordre du classement général, puisqu’à la sortie des stands Cyril Nousbaum conserve son bien devant Pierre Verne et Simon Crochart.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.