Le premier segment des Monster Energy NASCAR Cup Series sur le Las Vegas Motor Speedway a été dominé par Kevin Harvick qui s’impose avec plus de trois secondes d’avance.

Kevin Harvick n’a laissé aucune chance à ses adversaires lors du premier segment et a fait le ménage en ne laissant que quinze pilotes dans le tour. S’il a compté plus de cinq secondes d’avance sur son plus proche rival, le pilote de la Ford n°4 s’impose finalement avec un peu plus de trois secondes d’avance sur le champion en titre de la discipline dans ce premier segment. L’écart aurait pu être beaucoup plus important si Kevin Harvick n’avait pas temporisé dans le dernier quart du segment pour ne pas mette son coéquipier Aric Almirola à un tour.

Kevin Harvick remporte le segment devant Martin Truex Jr, Kyle Larson, Ryan Blaney, Joey Logano, Brad Keselowski, Kurt Busch, Chase Elliott, Kyle Busch et Paul Menard pour les dix premiers.

Si Ryan Blaney a mené le premier tour, Kevin Harvick a pris les commandes dès le deuxième et a immédiatement creusé l’écart pour compter plus de trois secondes d’avance sur son plus proche rival, Martin Truex Jr, à mi-segment. La salve d’arrêts n’a pas changé l’ordre en tête, seulement modifié les écarts.

Si la majorité des pilotes s’est arrêtée à mi-segment pour un ravitaillement complet, la Front Row Motorsports, a pris une autre option en restant en piste le plus longtemps possible. Résultat Michael McDowell et David Ragan se sont retrouvés aux deux premières positions pendant quelques tours, jusqu’à ce que Kevin Harvick ne reprenne les commandes au tour 50.

Le pilote de la Stewart-Haas Racing a alors repris sa marche en avant et a accru son avance sur le deuxième de la course, Martin Truex Jr, d’autant que ce dernier est passé en mode économie de carburant, son équipe n’étant pas sûre d’avoir mis suffisamment de carburant pour rallier l’arrivée de ce premier segment qui n’a pas connu la moindre neutralisation.

Laisser un commentaire