Kevin Harvick n’a pas tremblé pour remporter sa centième victoire dans les séries nationales de la NASCAR à l’occasion des Pennzoil 400 sur le Las Vegas Motor Speedway en Monster Energy NASCAR Cup Series.

Malgré un retour express de Kyle Busch dans les trente derniers tours de la course, Kevin Harvick a tenu bon pour s’imposer pour la seconde semaine de rang dans la division reine de la NASCAR accrochant du même coup sa centième victoire sur l’ensemble des séries nationales de la NASCAR, devenant le quatrième pilote à atteindre cette marque derrière Richard Petty (200), Kyle Busch (183) et David Pearson (106). Cela valait bien les félicitations du patron, Tony Stewart, sur la Victory Lane.

« Je suis très fier de tout le monde dans cette équipe. Nous avons fait ce qu’il fallait avec cette voiture ces deux dernières semaines. C’est incroyable. 100 victoires, c’est quelque chose que je ne pensais pas possible. »

– Kevin Harvick

Dans le détail, le natif de Bakersfield en Californie compte 39 victoires en Cup, 47 en XFINITY et 14 en Truck. Outre les deux neutralisations à la fin des deux premiers segments, la course n’a été ralentie qu’à deux autres reprises, en début de troisième segment, ce qui fait que les erreurs ont coûté très cher, tout comme les mauvais réglages. Seulement neuf pilotes ont bouclé les 267 tours de cette course.

Sous le drapeau à damier Kevin Harvick devance de 2,906 secondes Kyle Busch, qui n’aura pas réussi à revenir à moins de deux secondes du pilote de la Stewart-Haas Racing durant ce dernier relai.  Kyle Larson, Martin Truex Jr. et Ryan Blaney complètent le top 5. Brad Keselowski, Joey Logano, Erik Jones, Paul Menard et Aric Almirola sont dans les dix premiers de cette troisième levée du championnat.

« Notre voiture était très forte lors des trente derniers tours. Les gars ont fait de l’excellent travail. Nous étions très bien préparés, mais il n’y avait rien à faire pour rattraper le 4 (Kevin Harvick) »

– Kyle Busch

Vainqueur des deux premiers segments de la course, Kevin Harvick devient le second pilote à remporter tous les segments d’une course en Monster Energy NASCAR Cup Series après Martin Truex Jr. qui avait réalisé cet exploit l’an dernier à Las Vegas puis au Kentucky. Surtout avec deux victoires consécutives et trois segments remportés, le champion 2014 de la discipline compte pas moins de treize points de bonus en vue des playoffs.

Alors que les deux premiers segments de la course n’ont pas connu la moindre neutralisation, Jamie McMurray a été victime d’un accident à la suite d’une crevaison, au tour 176. Résultat, les officiels ont sorti le drapeau jaune, ce qui a permis à Ryan Newman de revenir dans le tour du leader et à Martin Truex Jr. de prendre les commandes de la course, puisqu’il a été le seul parmi les pilotes dans le tour du leader à ne pas s’arrêter. Pour Jamie McMurray, malgré quelques réparations, il a dû se résoudre à abandonner.

Dès la relance, un nouvel accident vient perturber le bon déroulement de la course lorsque Kurt Busch remonte sur Chase Elliott dans le virage n°4. Résultat les deux pilotes tapent le mur et sont contraints à l’abandon, alors que Jimmie Johnson, treizième, revient dans le tour du leader.

Kevin Harvick reprend les commandes de la course au tour 194 dès le premier tour suivant l’agitation du drapeau vert et reprend sa domination en se créant une marge de plus de deux secondes d’avance sur Ryan Blaney à cinquante tours de l’arrivée.

Brad Keselowski donne le coup d’envoi de la dernière salve d’arrêts sous drapeau vert à 50 tours du drapeau à damier. Il sera suivi sept tours plus tard par Kyle Larson et Joey Logano puis l’ensemble des leaders. Kevin Harvick reprendra les commandes avec un peu plus de trois secondes d’avance sur Brad Keselowski.

Avec cette seconde victoire de rang Kevin Harvick fait coup double puisqu’il prend la tête du championnat des pilotes avec 135 points, trois unités de plus que Joey Logano et quatre de mieux que Ryan Blaney pour un triplé Ford qui traduit les bonnes performances entrevues depuis le début de la saison par la marque à l’ovale bleu.

La prochaine course se déroulera dimanche prochain sur l’ISM Raceway de Phoenix, une piste qui réussit traditionnellement bien à Kevin Harvick qui tentera d’accrocher une troisième victoire de rang dans la première division de la NASCAR, ce qui serait une première pour lui.

Qualifications
Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire