Pour la troisième course de la saison des US-Racing i-FRN Cup Series en cette saison 2018, Cyril Nousbaum s’est une fois de plus imposé, ce qui permet à son écurie d’être invaincue cette année.

En 2018 il n’y en a que pour la BAM e-Sport en US-Racing i-FRN Cup Series, puisque l’écurie décroche sa troisième victoire en championnat et sa quatrième en autant de course si l’on inclue l’épreuve de test qui s’est tenue à Charlotte quelques jours avant l’ouverture du championnat. Après la victoire d’Adrien-Ludovic Chappert à Daytona, Cyril Nousbaum s’est imposé sur l’ovale d’Atlanta, puis à Las Vegas. Le pilote de la n°99 avait déjà remporté la course de test à Charlotte.

J’espérais que cela aille au bout sans drapeau jaune, car je pense que nous avions une bonne stratégie avec trois arrêts au lieu de deux, mais il y a eu des drapeaux jaunes. La voiture avait plus d’adhérence que la saison dernière, notamment lors des vingt premiers tours.

Sur le Las Vegas Motor Speedway il devance Jean-Baptiste Charles qui a pris l’avantage sur Simon Crochart dans les derniers tours de l’épreuve. Jonathan Berthier et Gary Dumont complètent le top 5 alors que Christophe Fuchs, Eric Geron, Francis Dechilly, Anthony Rafael et Thierry Jolliet sont dans les dix premiers.

Parti de la pole position, Simon Crochart a mené les premiers tours, avant de céder la place de leader à Cyril Nousbaum. Le vainqueur d’Atlanta la semaine dernière a mené jusqu’à son arrêt au stand sous drapeau vert au tour 45. Le pilote de la BAM e-Sport a récupéré les commandes de la course lorsque tout le monde s’est arrêté, au soixantième tour. Si l’écart était de cinq dixièmes de seconde à l’avantage de Cyril Nousbaum sur Simon Crochart juste avant l’arrêt, il a grimpé à douze secondes sur Jonathan Berthier après les arrêts.

En fond de top 10 après 33 tours, Pierre Verne part à la faute à la sortie du virage n°4 et après un passage dans l’herbe, il parvient à reprendre le contrôle de sa Chevrolet n°24. Malheureusement pour le pilote Race Clutch, le drapeau jaune n’a pas été déployé par la direction de course, ce qui fait qu’il perdu un temps précieux, mais aussi de nombreuses places, puisque sa manœuvre l’a repoussé en en trentième position.

Pierre Verne sera impliqué dans l’accident du tour 63 qui sera à l’origine de la première neutralisation lors d’un contact entre Pascal Dupas et Florian Navarro qui venait de ressorti des stands. Florian Navarro n’a pu contrôler sa voiture qui s’est écrasée dans le mur intérieur. Tous les leaders sont repassés par la voie des stands, mais cela n’a pas empêché Cyril Nousbaum de conserver les commandes.

Les drapeaux jaunes se sont alors enchaînés, puisque les deux, trois et quatrièmes neutralisations sont arrivées avant la mi-course. Si deux neutralisations ont eu lieu dans le premier tour suite à une relance, la quatrième neutralisation est intervenue à la suite d’un contact dans la ligne droite qui a permis à tous les leaders de passer par la voie des stands. Tony Repussard a pris le pari de ne changer que deux pneumatiques et a ainsi récupéré les commandes de la course devant Simon Crochart et Cyril Nousbaum.

Il faudra à peine plus d’un tour au pilote de la BAM E-Sport pour reprendre les commandes, alors que Tony Repussard va payer son choix neumatiques en perdant des places de manière régulière.

Une cinquième neutralisation au tour 110 permet à tous les pilotes de passer par la voie des stands pour mettre le carburant nécessaire afin de rallier l’arrivée sans encombre. Encore une fois c’est Cyril Nousbaum qui ressort en première position avant de reprendre ses aises une fois le drapeau vert brandi.

Laisser un commentaire