La quatrième course de la saison en Monster Energy NASCAR Cup Series a permis à la Hendrick Motorsports de signer son premier top 5, grâce à la troisième place de Chase Elliott. Les quatre pilotes ont terminé dans le top 15 et ont montré des signes d’améliorations par rapport aux trois premières courses.

Troisième sous le drapeau à damier des TicketGuardian 500, Chase Elliott décroche son premier top 5 de la saison, mais aussi le premier de son écurie, la Hendrick Motorsports. Virtuel leader après son dernier arrêt, Chase Elliott n’a rien pu faire face à Kevin Harvick dans un premier temps, puis Kyle Busch par la suite.

« Nous avions une bonne voiture. Alan (Gustafson) a fait le bon choix à la fin. Nous avons fait un bon arrêt qui nous a donné les commandes. Nous avons amélioré la voiture dans les deux derniers virages. Harvick était la voiture à battre. Il restait beaucoup de tours et j’ai fait ce que j’ai pu. Je pense que lui et Kyle (Busch) étaient un peu au-dessus. »

– Chase Elliott

Outre Chase Elliott, ses trois coéquipiers ont réalisé une performance intéressante. William Byron, Alex Bowman et Jimmie Johnson se suivent de la douzième à la quatorzième place sous le drapeau à damier. En ce qui concerne le rookie de la Chevrolet Camaro ZL1 n°24, il a mené ses premiers tours en carrière en profitant d’une stratégie différente en ne prenant que deux pneumatiques neufs au tour 195. Le champion en titre des NASCAR XFINITY Series a alors mené 15 tours avant de signer le meilleur résultat de sa carrière en Cup.

« Je pense que cela m’a montré ce dont je suis capable. Je sais que j’ai le rythme jusqqu’à ce que la tenue de route prenne le dessus, mais j’ai senti que si nous pouvions nous concentrer sur ce dont nous avons besoin nous serons là. Il faudra travailler, mais c’était amusant de jouer en haut. »

– William Byron

Malgré un problème du système de refroidissement branché au casque du pilote, dès le premier arrêt, puis une pénalité pour excès de vitesse juste avant la mi-course, Alex Bowman a réussi à se classer treizième, mais à l’instar de Jimmie Johnson, il n’a toujours pas le moindre top 10 à son actif cette saison. L’écurie phare de Chevrolet a signé un résultat d’ensemble correct sur l’ISM Raceway et devra confirmer dès la fin de semaine en Californie pour la dernière course du NASCAR Goes West.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.