En NASCAR dominer n’est pas forcément synonyme de gagner, mais ce samedi sur l’Auto Club Speedway de Fontana, Joey Logano n’a laissé que des miettes à ses adversaires pour s’adjuger la victoire dans la cinquième course de la saison en NASCAR XFINITY Series.

Onze, c’est le nombre de tours que Joey Logano n’aura pas mené sur les 150 que comptait les Roseanne 300 disputés sur l’ovale de deux miles californien.Sous le drapeau à damier, celui qui avait remporté les deux premiers segments de la course, devance Justin Allgaier, Elliott Sadler, Austin Dillon et Daniel Hemric.

« C’est un travail d’équipe. De bons arrêts, une bonne voiture. Tu es supposé gagner quand tu as une voiture aussi rapide. »

– Joey Logano

Parti en deuxième position, Joey Logano a attendu le cinquième tour pour prendre les commandes de la course et ne plus les quitter avant le tour 122, lorsqu’il fut le seul pilote à passer par les stands sous régime de neutralisation pour cause de débris sur la piste. Reparti en seizième position, il lui faudra cinq tours pour reprendre les commandes et mener tous les tours jusqu’au drapeau à damier à l’exception d’un seul lorsque Ryan Sieg n’est pas rentré aux stands au tour 141 lors de l’ultime neutralisation.

Joey Logano offre à la Team Penske sa seconde victoire de suite en NASCAR XFINITY Series après le succès acquis par Brad Keselowski la semaine passée sur l’ISM Raceway de Phoenix, mais c’est aussi sa première victoire depuis plus d’un an dans la deuxième division de la NASCAR, puisqu’il ne s’était plus imposé depuis Las Vegas au début du mois de mars 2017.

Auteur de la pole position, Christopher Bell a été impliqué dans deux incidents, le premier au tour 97, lorsqu’il est parti seul à la faute dans la ligne droite avant, le second sept tours plus tard, lorsqu’un contact avec Michael Annett qui remontait sur la piste, l’a envoyé dans le mur. Sous le drapeau à damier, le pilote de la Joe Gibbs Racing termine vingt-et-unième et avant-dernier pilote dans le tour du vainqueur.

La course a également été un long calvaire pour John Hunter Nemechek, qui victime d’une crevaison au tour 70 a dû faire réparer sa Chevrolet Camaro n°42 pour terminer vingt-neuvième à trois tours.

Au classement général, la JR Motorsports continue de dominer, Elliott Sadler comptant quatre et cinq points d’avance sur deux de ses coéquipiers, le rookie Tyler Reddick et Justin Allgaier respectivement. Quatrième, Christopher Bell est relégué à vingt-sept unités. Des pilotes inscrits au championnat, seul Tyler Reddick compte une victoire, alors que Justin Allgaier et Christopher Bell ont chacun remporté un segment.

La deuxième division de la NASCAR a désormais une pause de trois semaines avant la prochaine épreuve, les My Bariatric Solutions 300 qui se dérouleront sur le Texas Motor Speedway le 7 avril prochain.

Qualifications
Grille de départ
Résultat
Pilotes
Propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.