Cela faisait plus de cinq ans que Clint Bowyer ne s’était plus imposé en Monster Energy NASCAR cup Series. Le pilote de la Stewart-Haas Racing a mis fin à 190 courses sans la moindre victoire.

Sur le Martinsville Speedway Clint Bowyer a dominé les STP 500 et Clint Bowyer s’est imposé pour la première fois en tant que pilote de la Stewart-Haas Racing. Le pilote de la Ford Fusion n°14 remporte les STP 500 et l’horloge promise au vainqueur. Surtout il devient le premier pilote à remporter au moins une course avec chacun des trois constructeurs engagés en Cup à savoir Chevrolet, Ford et Toyota.

Une fois la ligne d’arrivée franchie Clint Bowyer a pu laisser éclater sa joie et célébrer avec son écurie. Vainqueur des STP 500 avec 215 tours menés, il bouclé plus de tours en tête que sur les 159 courses précédentes.

Sur la Vctory Lane Clint Bowyer a été félicité par plusieurs pilotes au premier rang desquels Jimmie Johnson et Ricky Stenhouse Jr.

« Je voulais vraiment gagner cette course. C’est une piste sur laquelle je voulais m’imposer. Cette victoire nous enlève un poids de nos épaules. »

– Clint Bowyer

Sous le drapeau à damier Clint Bowyer devance Kyle Busch, Ryan Blaney, Martin Truex Jr, Kevin Harvick, Joey Logano, Alex Boxman, AJ Allmendinger, Chase Elliott et Brad Keselowski pour les dix premiers.

Reportée de dimanche à lundi pour cause de neige, une première en Monster Energy NASCAR Cup Series depuis Atlanta en mars 1993, les STP 500 disputés sur le Martinsville Speedway, le plus petit ovale de la saison dans la division reine de la NASCAR, ont finalement eu lieu sous un grand soleil.

Les deux premiers segments ont été très calmes et n’ont pas été interrompues pour des accidents. Seul un drapeau jaune de compétition au tour 50 et le drapeau jaune à l’issue de chacun des deux segments sont venus ralentir le peloton. Alors que Denny Hamlin a remporté le premier segment, Ryan Blaney et Clint Bowyer se sont affirmés comme les hommes forts de cette course dès le deuxième segment.

Alors que Ryan Blaney a mené pratiquement l’intégralité du deuxième segment et a relancé en tête au tour 272, Clint Bowyer a pris les commandes de la course au tour 285. Le pilote de la Stewart-Haas Racing, dont la dernière victoire en Cup remonte à Charlotte en octobre 2012 soit 190 courses au départ de celle de Martinsville, mène ainsi pour la toute première fois de la saison.

Alors que le peloton semblait se diriger vers un arrêt sous drapeau vert à une centaine de tours du drapeau à damier, un accident de Jamie McMurray a contraint les officiels à sortir le drapeau jaune pour la quatrième fois de la journée, la première fois sur accident. Cet arrêt sous drapeau jaune a été salvateur pour Clint Bowyer qui aurait dû s’arrêter sous drapeau vert une dizaine de tours plus tard.

Si Clint Bowyer a conservé les commandes de la course, cet arrêt a fait son lot de dégâts, Aric Almirola a été pénalisé pour excès de vitesse dans les stands, alors que Denny Hamlin a été contraint de repasser par la voie des stands pour des dégâts à l’avant à la suite d’un contact avec Kevin Harvick.

Kyle Busch prend les commandes du championnat avec huit points d’avance sur Martin Truex Jr. Le top 5 du championnat est complété par les trois pilotes de la Team Penske, Ryan Blaney, Joey Logano et Brad Keselowski dans cet ordre.

La première division de la NASCAR va marquer sa première pause de la saison à l’occasion du week-end Pascal. La prochain course se déroulera sur le Texas Motor Speedway le 7 avril prochain.

Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.