Alors que la septième course de la saison des US-RACING i-FRN Cup Series s’est une nouvelle résumée à une lutte acharnée entre Cyril Nousbaum et Simon Crochart, c’est finalement Gary Dumont qui a tiré les marrons du feu dans les tours derniers tours.

C’est à six tours du drapeau à damier que Gary Dumont a pris le meilleur sur Cyril Nousbaum pour aller chercher sa première victoire de la saison en US-RACING i-FRN Cup Series à l’occasion de la septième épreuve de la saison sur le Chicagoland Speedway.

« J’étais sage derrière Simon (Crochart). Je pensais qu’il était sage en vue de la fin de run, mais en fait non, alors j’ai porté une attaque et il n’a pas résisté. J’ai pu remonter sur Cyril. Je ne tapais pas trop dans les pneumatiques pour être présent en fin de run. Je suis content. Cela faisait longtemps que je n’étais pas monté sur la Victory Lane. »

– Gary Dumont

Gary Dumont, au volant de la Chevrolet n°51 de la TGP Motorsport, s’impose devant Cyril Nousbaum, Simon Crochart, Thibaut Le Flem et Pierre Verne pour le top 5.

Parti de la pole position Benjamin Truflandier mène une dizaine de tours avant de céder les commandes au dernier vainqueur en date, Simon Crochart. Le champion en titre de la discipline, parti de la deuxième place sur la grille, confirme qu’il sera l’un des hommes à battre sur le Chicagoland Speedway.

Au tour 22 un contact entre Eneric André et Thierry Quemeneur est à l’origine d’une neutralisation et tous les leaders en profitent pour plonger dans la voie des stands pour la toute première fois de la course. Simon Crochart garde les commandes de la course devant Benjamin Truflandier alors que Cyril Nousbaum fait la bonne opération en remontant en troisième position.

Après quatre neutralisations dans les quarante premiers tours, la course a enfin trouvé son rythme de croisière et c’est Cyril Nousbaum qui a pris les commandes pendant une vingtaine de tours avant de se faire reprendre par Simon Crochart, il faudra une quinzaine de tours à ce dernier pour prendre les commandes. Pierre Verne, Thibaut Le Flem et Gary Dumont dans le top 5 restent à portée de fusil de la tête de la course.

À partir du quatre-vingtième tour les leaders sont passés par la voie des stands pour un nouvel arrêt. Cette salve d’arrêts a permis à Mickaël Cado qui a pris les commandes de la course avec une marge supérieure à deux secondes sur Cyril Nousbaum et Simon Crochart pour la deuxième place.

Au tour 108 Eneric André part à la faute dans la ligne droite arrière ce qui crée une nouvelle neutralisation, la cinquième de la course. Tous les leaders passent par la voie des stands et c’est Simon Crochart qui prend les commandes de la course devant Cyril Nousbaum et Mickaël Cado.

À quarante tours de la fin un accident d’Antoine Marc causé par une touchette de Yann Buisson est à l’origine de la sixième neutralisation et d’un nouveau passage par la voie des stands pour l’ensemble des protagonistes. Cyril Nousbaum reprend alors les commandes de la course devant Simon Crochart.

Au classement général Cyril Nousbaum fait la bonne opération en prenant les commandes avec deux points d’avance sur l’ancien leader Jean-Baptiste Charles.

Le replay de la course :

Laisser un commentaire