Le Français Sébastien Bourdais, déjà vainqueur de la manche d’ouverture dans les rues de St. Petersburg, continue son début de saison idyllique en Verizon IndyCar Series avec la pole position obtenue sur l’ISM Raceway de Phoenix lors des qualifications du Phoenix Grand Prix.

Après la victoire, la pole position. Le Français Sébastien Bourdais, quadruple champion IndyCar, prouve une fois de plus sa faculté à s’adapter à du nouveau matériel en décrochant la pole position du Desert Diamond West Valley Casino Phoenix Grand Prix sur l’ISM Raceway situé à Avondale dans la banlieue de Phoenix, Arizona. Le pilote de la Dale Coyne Racing a bouclé ses deux tours en 39,0285 secondes à la vitesse moyenne de 188,539 mph pour s’adjuger la pole position, sa trente-quatrième en treize saisons d’IndyCar, ce qui le place à la septième place à égalité avec l’Écossais Dario Franchitti.

« Nous avons un très bon groupe de personnes qui travaille fort pour que cela se réalise. Je savais vraiment ce que j’avais et c’était la meilleure façon de me qualifier. »

– Sébastien Bourdais

Dernier pilote à s’élancer lors des qualifications du fait de sa position de leader du classement général, Sébastien Bourdais a profité des conditions météorologiques les plus fraîches de la séance pour claquer la pole position.

La première ligne de la grille de départ sera cent pour cent française, puisque le champion 2016 de la discipline, Simon Pagenaud, a signé le deuxième chrono devant son coéquipier de la Team Penske, Will Power. Alexander Rossi et James Hinchcliffe complètent le top 5 alors que Robert Wickens, meilleur rookie, s’élancera de la sixième place. Le champion en titre, Josef Newgarden, Ryan Hunter-Reay, Tony Kanaan et Pietro Fittipaldi complètent le top 10.

Qualifications

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.