Champion en titre des Verizon IndyCar Series, Josef Newgarden a profité de la stratégie de son équipe la Team Penske pour décrocher sa toute première victoire de la saison et faire coup double en prenant la tête du classement général des pilotes après la deuxième des dix-sept épreuves de la saison.

Josef Newgarden a profité de ses quatre gommes neuves lors de la dernière relance à sept tours de la fin pour passer de la quatrième à la première place. Le pilote de la Team Penske remporte ainsi le Desert Diamond West Valley Casino Phoenix Grand Prix. Le champion en titre de la discipline devance le rookie Robert Wickens de 2,9946 secondes sous le drapeau à damier et décroche ainsi sa huitième victoire en carrière.

Coéquipier de Robert Wickens au sein de la Schmidt Peterson Motorsports, James Hinchcliffe et Alexander Rossi de la Andretti Autosport ont choisi de ne pas passer par la voie des stands lors du dernier arrêt survenu sous drapeau jaune à la suite de l’accident d’Ed Jones dans le virage n°4 au tour 229 sur les 250 prévus. Wickens, Hinchcliffe et Rossi ont ainsi relancé aux trois premières positions, mais Josef Newgarden a dépassé Alexander Rossi et James Hinchcliffe dans les deux premiers virages dès la relance, avant  de dépasser Robert Wickens par l’extérieur au tour 247.

« L’équipe a fait un si bon travail. La monoplace était bonne, la stratégie était meilleure, les arrêts les meilleurs. Je suis vraiment très fier de cette équipe et de ce qu’ils ont accompli. Je pense qu’ils méritent la victoire ce soir. »

– Josef Newgarden

Grâce à cette victoire Josef Newgarden s’empare des commandes du classement général avec 77 points, cinq unités de mieux qu’Alexander Rossi, troisième sous le drapeau à damier sur l’ISM Raceway et sept sur Sébastien Bourdais vainqueur de la manche d’ouverture à St. Petersburg et treizième à Phoenix.

Cette victoire est la 198ème de la Team Penske, le plus grand nombre pour une écrie dans l’histoire de la monoplace américaine. Ce succès est également le cinq-centième pour Bridgestone Americas depuis son retour en IndyCar en 1995 avec ses deux marques phares que sont Bridegestone et Firestone.

« Je pense que nous avions une monoplace de top 5, je me suis un peu battu avec l’équilibre de la monoplace, alors c’était difficile de faire la décision jusqu’à la fin et notre avantage en terme de pneumatiques. J’ai essayé d’être calme ce soir. »

– Josef Newgarden

Vainqueur à la vitesse moyenne de 147,395 mph de moyenne, Josef Newgarden a établi un nouveau record de vitesse en coure sur l’ISM Raceway. Douze changements de leader et neuf leaders différents marquent également de nouveaux records.

La course n’a été ralentie qu’à deux reprises, à chaque fois pour accident, le rookie Pietro Fittipaldi au tour 41 et Ed Jones au tour 229, ni l’un ni l’autre n’a été blessé.

Parti de la pole position Sébastien Bourdais a heurté un mécanicien dans la voie des stands et a donc été pénalisé, tout comme Alexander Rossi. Cette pénalité s’est traduite par un tour perdu. Si Alexander Rossi a pu revenir dans le tour et sur le podium, cela n’a pas été le cas du Français qui termine treizième à un tour. Alexander Rossi a effectué pas moins de 53 dépassements sur la piste, 19 % des dépassements de la course.

« La seule raison pour laquelle j’ai pu faire cela, c’est parce que l’écurie m’a donné une monoplace incroyable. »

– Alexander Rossi

La troisième course de la saison se déroulera le 15 avril prochain dans les rues de Long Beach en Californie, pour le très attendu Toyota Grand Prix of Long Beach.

Qualifications
Résultat

Laisser un commentaire