Sur le Texas Motor Speedway Cyril Nousbaum s’impose au terme des 195 tours de la huitième manche de la saison des US-RACING i-FRN Cup Series.

Vainqueur de trois des quatre premières courses de la saison, Cyril Nousbaum a ajouté une nouvelle victoire à son palmarès et creuse ainsi l’écart en tête du championnat. Le pilote de la BAM e-Sport s’impose sous drapeau jaune puisque Patrice Langlet s’est accroché avec Yann Buisson dans les cinq derniers tours de la course et iRacing ne gère pas les green-white-checkered, lorsque le drapeau jaune a lieu si tard dans la course.

Cyril Nousbaum devance Simon Crochart, Pierre Verne, Enric André, Jonathan Berthier Tony Repussard, Jean-Baptiste Charles, Eric Laval, Martin C Kapal et Éric Géron pour le top 10.

« J’ai retrouvé les mêmes sensations qu’à Vegas ou Atlanta. Je savais qu’en prenant la tête, ce serait compliqué pour Simon (Crochart) et Mickaël (Cado). »

– Cyril Nousbaum

Parti de la pole position, Simon Crochart a tiré profit de sa position de leader en tout début de course pour s’échapper avant de voir remonter Cyril Nousbaum à moins d’une seconde. Les deux pilotes les plus victorieux cette saison en US-RACING i-FRN Cup Series ont gardé le même ordre, malgré le passage dans le trafic, puis par la voie des stands sous drapeau vert après 50 tours.

Le premier drapeau jaune intervient peu après le soixantième tour à la suite d’un contact entre Adrien-Ludovic Chappert et Yann Buisson, alors que Cyril Nousbaum vient de prendre la tête. Tous les leaders passent par la voie des stands à l’exception de Bertrand Fourniret qui relance en tête, mais immédiatement Cyril Nousbaum le dépasser, avant de se faire déposer par le reste du top 10 dans les deux premiers tours de la relance.

Comme lors de l’épreuve d’Atlanta, Cyril Nousbaum s’est alors échappé, comptant près de trois secondes d’avance après une trentaine de tours sous drapeau vert, mais cet écart sera remis à zéro juste avant le centième tour, lorsque le vainqueur de Daytona en ouverture de saison, Adrien-Ludovic Chappert, part seul à la faute. La neutralisation permet à tous les leaders de passer par la voie des stands pour changer de pneumatiques et faire le plein de carburant. Cyril Nousbaum conserve les commandes d’un rien à la sortie des stands et relance en tête.

Un accident au cent-septième tour entre Francis Dechilly, Antoine Marc et Bertrand Fourniret est à l’orgine de la troisième neutralisation de la course.

Au tour 117, un contact entre Pierre Verne et Cédric Colleau est à l’origine de la quatrième neutralisation du jour.

Malgré les neutralisations qui ont émaillé le deuxième tiers de la course, Cyril Nousbaum a conservé les commandes de la course et a repris son avance après la cinquième neutralisation. Il comptait près de trois secondes d’avance sur Mikaël Cado à l’amorce des quarante derniers tours, quand un drapeau jaune impliquant Simon Crochart, Thibaut Le Flem, Pédro Rodrigues ou encore Kévin Pommier.

À douze tours de la fin Bertrand Fourniret n’arrive pas à éviter la voiture en perdition de Patrice Langlet dans la ligne droite avant. Cette septième neutralisation permet à tous les leaders de passer une dernière fois par la voie des stands pour la dernière fois de la course.

Au championnat Cyril Nousbaum compte désormais huit points d’avance sur Jean-Baptiste Charles avant l’enchaînement de deux short tracks, Bristol, puis Richmond.

Revivez la course en intégralité

Laisser un commentaire