Dans la cité californienne Alexander Rossi n’a laissé le soin à personne d’aller décrocher la victoire en Verizon IndyCar Series. Le pilote de la Andretti Autosport fait coup double puisqu’il prend les commandes du championnat.

À Long Beach il y avait Alexander Rossi et les autres. Malgré les stratégies des uns et des autres, Alexander Rossi était l’homme fort dans les rues de Long Beach et dans un shootout de neuf tours, il a parfaitement contenu Will Power qui n’a jamais été en mesure de porter la moindre attaque. Le pilote de la Andretti Autosport remporte ainsi sa troisième victoire en carrière.

Dans une course animée, notamment par Sébastien Bourdais, Alexander Rossi a profité des erreurs des uns et des problèmes des autres pour décrocher la victoire à domicile devant Will Power, Ed Jones, Zach Veach, Graham Rahal, Marco Andretti, Josef Newgarden, Tony Kanaan, James Hinchcliffe et Charlie Kimball pour les dix premiers de la course.

« La monoplace était très performante tout au long du week-end. Les restarts étaient bons toute la journée. Il reste un long chemin à parcourir jusqu’à Sonoma et notamment de grandes choses au mois de mai. »

– Alexander Rossi

Vainqueur de l’Indy 500 en 2016, puis à Watkins Glen l’an dernier, Alexander Rossi ajoute une troisième course à son palmarès pour sa troisième saison en IndyCar. Le natif d’Auburn en Californie, s’impose à domicile après avoir mené 71 des 85 tours que comptait l’épreuve.

La course a été une première fois neutralisée pour un accident dès le virage n°1 lorsque trop optimiste, Graham Rahal a percuté Simon Pagenaud. Le Français de la Team Penske a été contraint à l’abandon après une dizaine de secondes seulement et ce alors qu’il s’estimait en mesure de jouer la gagne dans la cité californienne.

L’autre Français du plateau, Sébastien Bourdais, a été l’un des animateurs de la course, avec un magnifique, mais illégal, dépassement sur Scott Dixon dans la ligne droite avant. Pour avoir coupé la ligne de sortie des stands le Français a été sommé de rendre la position au Néo-zélandais, avant de le passer une fois encore quelques secondes plus tard. Le natif du Mans sera impliqué dans un accident après avoir été percuté par Jordan King à l’épingle, ce qui entraînera une neutralisation, puisque le rookie Robert Wickens, également impliqué, ne sera pas en mesure de repartir par ses propres moyens.

Ryan Hunter-Reay a connu un week-end des plus difficile, qui s’est achevé par un contact avec le mur à huit tours de la fin de la course, endommageant la suspension et cassant l’aileron avant, ce qui a nécessité un énième arrêt pour le pilote Andretti dans cette course.

La semaine prochaine l’IndyCar sera dans l’Alabama sur le Barber Motorsports Park, pour ce qui sera la quatrième épreuve de la saison, la première à ce tenir sur un circuit routier.

Qualifications
Résultat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.