Quelques soient les conditions météorologiques sur le Barber Motorsports Park, Josef Newgarden s’est montré impérial à l’occasion de la quatrième épreuve de la saison 2018 des Verizon IndyCar Series disputée sur deux jours.

Ce lundi Josef Newgarden a contrôlé le peloton à l’occasion de la quatrième course de la saison disputée sur le Barber Motorsports Park pour décrocher son troisième succès lors du Honda Indy Grand Prix of Alabama en quatre ans. Malgré des conditions climatiques difficiles en début de course hier, puis lors des quinze derniers tours ce lundi, Josef Newgarden a coupé la ligne d’arrivée avec 9,9607 secondes sur son plus proche rival, Ryan Hunter-Reay.

Cette victoire est la neuvième de Josef Newgarden en carrière, sa seconde cette saison. Il offre également à la Team Penske sa sixième victoire en neuf courses sur le tracé de l’Alabama et sa 199ème victoire dans l’histoire de la monoplace américaine. La course a repris lundi où elle s’était arrêtée dimanche à cause des conditions météorologiques, c’est-à-dire au vingt-troisième tour. Le champion en titre de la discipline s’était construit une avance de 25 secondes sur Sébastien Bourdais au tour 66 lorsque la pluie s’est mise à tomber. Le pilote de la Team Penske a été le premier à rentrer pour chausser des pneumatiques prévus pour la pluie, au tour 71, laissant alors les commandes de l’épreuve au Français pour quatre tours.

« Je pense que nous avons fait la seule chose que nous devions faire. Nous sommes rentrés pour les pneumatiques prévus pour la pluie dès que ça s’est intensifié. Nous devions le faire. Je pense que c’était la seule chose à faire, simplement parce que nous étions leader. Nous avions le plus à perdre en restant en pneumatiques slicks. Heureusement la météo a été de notre côté. »

– Josef Newgarden

Sébastien Bourdais a tenté la stratégie inverse en restant le plus possible en piste, mais la pluie s’est intensifiée ce qui a précipité sa perte. Le natif du Mans est contraint de passer par les stands au tour 76 et termine finalement en cinquième position. Une fois l’arrêt du Français effectué, Josef Newgarden n’a alors eu qu’à contrôler. Ryan Hunter-Reay prend la deuxième place devant James Hinchcliffe, le rookie Robert Wickens et donc Sébastien Bourdais pour le top 5. Scott Dixon, Graham Rahal, Takuma Sato, Simon Pagenaud et Marco Andretti intègrent le top 10.

Avec cette seconde victoire de la saison, Josef Newgarden reprend les commandes du championnat. Il compte 158 points, 13 de plus que son dauphin Alexander Rossi qui termine onzième après être resté le plus longtemps en pneumatiques slicks sous la pluie. Sébastien Bourdais occupe la troisième place avec 119 unités, autant que Graham Rahal, mais l’avantage va au Français du fait de sa victoire en ouverture de saison dans les rues de St. Petersburg.

L’IndyCar va désormais faire une pause avant d’entrer dans un mois de mai cent pour cent Indianapolis avec des essais sur l’ovale pendant trois jours du 30 avril au 2 mai, puis le Grand Prix le 12 mai avant l’Indy 500 le 27 mai.

Qualifications
Résultat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.