Sur le Talladega Superspeedway la NASCAR a officialisé l’achat de l’ARCA. Comme souvent dans pareille situation l’aspect financier de la transaction n’a pas été révélé.

La NASCAR et l’ARCA ont une histoire commune. John Marcum le fondateur de l’ARCA a roulé contre Bill France Sr, le fondateur de la NASCAR, mais a également été l’un des officiels de la NASCAR. Plus récemment l’ARCA est devenue un réservoir de jeunes pilotes qui sont ensuite passés en NASCAR.

« Notre famille NASCAR a une relation longue et particulière avec nos amis de l’ARCA et c’est une étape logique de démonstration de notre engagement pour les générations futures de pilotes. Cela continuera l’héritage de notre sport et proposera le grand spectacle que nos fans attendent. »

– Jim France, vice-président NASCAR

Jim France était déjà à l’origine du rapprochement du GRAND-AM et de l’ALMS en 2012, une réunification qui a donné naissance à l’International Motor Sports Association (IMSA) dès 2014.

ARCA a débuté sur le Daytona International Speedway en 1964 et la saison 2018 ne sera pas la dernière de cette série, puisque l’ARCA s’arrêtera en 2019.

Cette saison sur les vingt courses d’ARCA, neuf se produisent sur des pistes où les séries nationales de la NASCAR sont présentes et trois autres sur des pistes des NASCAR Whelen All-American Series, ce qui fait de l’ARCA une série de transition vers les séries nationales de la NASCAR.

« Nous sommes fiers de l’histoire de l’ARCA et de la relation que nous avons construite avec la NASCAR ces six dernières décennies. Nous sommes impatients de faire part de la NASCAR à part entière et de participer au futur de notre sport. »

– Ron Drager, président de l’ARCA et petit-fils du fondateur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.