Le premier segment en Monster Energy NASCAR Cup Series sur le Dover International Speedway s’est joué à l’économie de carburant alors que les leaders ont effectué près de cent tours avec un plein de carburant.

Kevin Harvick a remporté le premier segment des AAA 400 sur le Dover International Speedway en économisant tout le carburant possible dans les derniers tours de la course. Il devance Kyle Busch, Brad Keselowski, Daniel Suárez, Kurt Busch, Chase Elliott, Clint Bowyer, Martin Truex Jr, Joey Logano et Ryan Blaney pour les dix premiers.

Auteur de la pole position, Kyle Larson n’a pas été en mesure de partir en tête du peloton, puisque les officiels l’ont relégué lui, ainsi qu’Alex Bowmann et Austin Dillon à l’arrière du peloton pour des problèmes constatés à l’inspection. Résultat c’est Kevin Harvick qui a mené le peloton au drapeau vert et pris les commandes de la course jusqu’à la deuxième neutralisation de la course causée par l’explosion de Corey LaJoie. Le peloton est alors passé par la voie des stands à l’exception de Kyle Larson et Alex Bowman qui s’étaient arrêtés lors de la première neutralisation. Austin Dillon, qui s’était lui aussi arrêté lors de la première neutralisation n’a pas pris de pneumatiques neufs et est donc ressorti le premier de la voie des stands.

Alex Bowman a conservé les commandes de la course devant Kyle Larson avant que ce dernier se fasse dépasser par Brad Keselowski et Martin Truex Jr. En tête de course le pilote de la Hendrick Motorsports mènera une vingtaine de tours avant de se faire dépasser coup sur coup par Brad Keselowski et Martin Truex Jr.

Si Alex Bowman et Kyle Larson savaient qu’ils ne devaient pas aller au bout de ce premier segment sans passer une fois supplémentaire par la voie des stands, le reste du peloton était proche de le boucler sans un arrêt supplémentaire. L’économie de carburant a donc été le mot d’ordre pour la majorité des leaders. Alors qu’il était en lutte avec Brad Keselowski pour la première place, Martin Truex Jr. a dû passer par la voie des stands à 25 tours de la fin du fait d’un problème de pneumatique. Dans le même tour Kyle Larson s’est arrêté et le pilote de la Chip Ganasi Racing a été sanctionné d’un passage supplémentaire par la voie des stands au ralenti du fait d’un pneumatique non maitrisé par les mécaniciens.

À treize tours de la fin du premier segment Brad Keselowski a cédé les commandes de la course à Kevin Harvick qui a décroché la victoire de segment tout en économisant le plus de carburant possible.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.