En remportant l’INDYCAR Grand Prix pour la troisième fois de sa carrière en cinq participations, Will Power a décroché la deux-centième victoire de la Team Penske en Verizon IndyCar Series. L’écurie est plus que jamais la plus victorieuse de la discipline.

Pour la seconde année consécutive et la troisième fois de sa carrière, Will Power remporte l’INDYCAR Grand Prix. À chaque fois, il s’est imposé sur le circuit routier d’Indianapolis après avoir signé la pole position la veille. Leader de 56 des 85 tours de la course, l’Australien remporte sa trente-troisième victoire dans la discipline, sa trentième avec la Team Penske.

« C’est incroyable. Cela montre ce qu’est la Team Penske et c’est un honneur de piloter pour Roger. »

– Will Power

Le pilote de la Dallara n°12 a pris l’avantage sur le rookie Robert Wickens à l’extérieur à l’approche du virage n°1 au 51ème tour de la course avant de s’arrêter pour la seconde fois de la course sept tours plus tard. Dès lors Will Power n’a eu qu’à gérer Robert Wickens et Scott Dixon jusqu’au drapeau à damier.

« Je devais économiser du carburant sur la fin tout en allant vite, car je savais à quel point (Scott) Dixon est bon à se jeu d’économiser tout en étant rapide. Le Chevrolet a une bonne consommation. Je n’ai jamais piloté aussi fort tout au long de la course. J’étais à cent pour cent du début à la fin. Je suis fatigué. Tous les tours étaient des tours de qualif. »

– Will Power

La Team Penske fête cette année ses 50 ans en IndyCar, Mark Donohue a piloté pour la première fois une monoplace Penske le 15 juin 1968 sur le Canadian Tire Motorsports Park de Bowmanville dans l’Ontario, Canada. Trois ans plus tard, c’est ce même Mark Donohue qui remporte la première victoire de l’équipe, à Pocono avant de remporter le premier des seize Indy 500 de la Team Penske.

« Quelle belle journée pour l’équipe. Les meilleurs pilotes ont réalisé de belles choses avec nous. Indy est un endroit spécial pour la deux-centième. Maintenant la victoire la plus importante est la n°201. »

– Roger Penske

Après des qualifications décevantes ce vendredi, puisqu’il n’a pas passé le premier tour pour la première fois en trois ans, Scott Dixon, termine à la deuxième place pour la trente-neuvième de sa carrière. Une victoire lui aurait permis d’égaler Michael Andretti à la troisième place des pilotes les plus victorieux. Robert Wickens prend la troisième place et confirme son excellent début de saison. Sébastien Bourdais prend la quatrième place devant Alexander Rossi et Hélio Castroneves qui prend la sixième place pour son retour en IndyCar.

La course d’Indianapolis a été neutralisée à deux reprises. Une première fois dès le premier tour lors d’un incident impliquant Hélio Castroneves, Simon Pagenaud et Jordan King, une seconde fois au tour 56 lorsque Josef Newgarden est parti à la faute en voulant prendre le meilleur sur Sébastien Bourdais.

Le champion en titre de la discipline termine onzième, mais conserve les commandes du championnat pour deux points sur Alexander Rossi, 26 sur Sébastien Bourdais et 31 sur Scott Dixon.

Les essais de l’Indy 500 débuteront dès mardi avec les qualifications prévues les 19 et 20 mai prochains, alors que la cent-deuxième édition de l’Indy 500 se tiendra le 27 mai.

Résultat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.