Avec cinq victoires lors des douze premières de la saison en Monster Energy NASCAR Cup Series, Kevin Harvick marche sur les traces de Jeff Gordon lors de la saison 1997. Surtout le pilote de la Stewart-Haas Racing semble être en mesure de jouer au chat et à la souris avec ses adversaires.

Sur le Kansas Speedway Kevin Harvick est passé tout près de la correctionnelle lors de l’accident de William Byron, mais le pilote de la Ford Fusion n°4 de la Stewart-Haas Racing a réussi à remonter le peloton dans les derniers tours de la course en passant de la sixième place à neuf tours de la fin à la première en tout juste sept tours pour décrocher sa troisième victoire sur le Kansas Speedway, sa cinquième de la saison et sa quarante-deuxième en carrière.

« Maintenant c’est comme un jeu. C’est vraiment le cas, car vous voulez voir combien de courses vous pouvez gagner, combien de tours vous pouvez mener. Nous savons que nous sommes en bonne forme et que nous devons en profiter autant que possible, car cela ne reviendra jamais. Je ne l’ai jamais eu dans ma carrière et cela fait 18 ans que j’y suis. »

– Kevin Harvick

Kevin Harvick est tout simplement le premier pilote depuis Jeff Gordon a remporter cinq des douze premières courses. S’il parvient à conserver ce rythme Kevin Harvick terminerait la saison avec quinze succès, ce qui en ferait le record de l’ère moderne de la Cup. Avec cinq succès, Kevin Harvick a déjà atteint son record de victoires en une année qui date de la saison 2014 lors de son unique titre de champion dans la division reine de la NASCAR.

« J’adore des journées comme aujourd’hui, car le message qui est envoyé est que nous n’allons pas abandonner. Nous ne l’avons pas fait et nous avons gagné. Cela envoie un message, au gars de l’équipe, à ceux de l’atelier, mais aussi aux compétiteurs. »

– Kevin Harvick

Rentré dans les stands pour la dernière fois à un peu moins de vingt tours, Kevin Harvick est remonté en sixième position avant de passer à travers l’accident de William Byron. Lors de l’ultime relance, Kevin Harvick s’est rapidement placé en deuxième position avant de reprendre la seconde de retard qu’il avait sur Martin Truex Jr, ce dernier faisant partie de ceux qui ont tenté un coup stratégique en fin de course pour tenter de mettre à mal Kevin Harvick.

« J’ai fait tout ce que je pouvais pour résister à Kevin. Il est remonté trop vite dans le trafic et était trop rapide en piste. À cinq tours de la fin je pensais que nous étions en bonne position. Nous faisions de très bons tours et nous nous sommes échappés, puis ça s’est inversé et je suis devenu survireur. J’ai commencé à avoir des problèmes avec le pneumatique avant droit et je savais que j’avais des ennuis. Il a commencé à revenir rapidement après ça. »

– Martin Truex Jr.

Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.