Pour la sixième fois de la saison Cyril Nousbaum s’impose en US-RACING i-FRN Cup Series avec un succès arraché dans les derniers tours de la course du Kansas en résistant à tous ses adversaires, à commencer par Pierre Verne qui enregistre son meilleur résultat de la saison.

Le tour 117 aura été le tour clé de cette course du Kansas, le tour ou tout a basculé. Alors qu’il n’y avait eu aucun drapeau jaune lors des 116 premiers tours, la voiture de sécurité interviendra à cinq reprises pour les 49 dernières boucles de la course, ce qui a totalement changé les stratégies des uns et des autres.

Parti sur une stratégie à trois arrêts, contre deux pour ceux du Race Clutch, Cyril Nousbaum ne semblait pas avoir la meilleure stratégie, mais les différentes neutralisations ont redistribué toutes les cartes.

« Sans drapeau jaune ce se serait joué entre Thibaut Le Flem et Mickaël Cado. Je ne sais pas qui aurait eu raison, peut-être Mickaël qui était très vite. Celle-ci je ne pensais pas la gagner à la régulière. J’étais à la ramasse lors des essais avec plus de deux dixièmes de retard et je ne trouvais la bonne trajectoire, ça s’est amélioré pendant la course. »

– Cyril Nousbaum

Le sextuple vainqueur de la saison s’impose devant Pierre Verne, Mickaël Cado, Thibaut Le Flem, et Jonathan Berthier pour le top 5. Jean-Baptiste Charles, Jean Philippe Chrétien, Thierry Quemeneur, Cédric Colleau et Antoine Marc complètent le top 10.

Pierre Verne en pole position devant Kévin Pommier. Gary Dumont, Simon Crochart et Thibaut Le Flem complètent le top 5 de cette séance qualificative de la douzième épreuve de la saison. Le pilote Race Clutch a mené un peu plus de vingt tours avant de céder les commandes de la course à son coéquipier Mickaël Cado qui après quarante tours comptait déjà plus de 2,5 secondes sur Pierre Verne.

La première salve d’arrêts a été anticipée par Cyril Nousbaum et Thibaut Le Flem notamment qui se sont arrêtés après quarante tours, alors que les pilotes Race Clutch ont attendu le tour 55 pour passer par la voie des stands et ainsi effectuer le premier tiers de la course pour ne faire que deux arrêts contre trois à leurs rivaux si la course continue sous régime de drapeau vert.

Une fois que tous les pilotes ont effectué leur premier c’est Cyril Nousbaum qui prend les commandes de la course devant Thibaut Le Flem. Tous deux doivent contenir le retour de Mickaël Cado qui finit par reprendre les commandes de la course au tour 78 avant de s’échapper petit à petit.

Au passage de la mi-course les pilotes sur une stratégie à trois arrêts passent de concert par la voie des stands, ce qui fait que trois pilotes du Race Clutch se trouvent aux trois premières positions et seuls pilotes dans le tour. Il faut attendre le tour 95 pour voir Thibaud Le Flem revenir dans le tour en profitant de ses pneumatiques neufs.

Les pilotes Race Clutch se sont arrêtés après 110 tours couverts, ce qui a permis un nouveau chassé-croisé en tête de la course puisque Thibaut Le Flem reprend les commandes de la course. Au tour 117, Jeérémy Sauteur perd le contrôle de sa voiture à la sortie du virage n°4 ce qui augure de la première neutralisation de la course.

Tous les leaders passent alors par la voie des stands pour chausser quatre gommes neuves et c’est Thibaut Le Flem qui reprend les commandes de la course devant Cyril Nousbaum et Jonathan Berthier.

Au tour 130 alors que Mickaël Cado est remonté en troisième position, une nouvelle neutralisation vient une fois encore ralentir le rythme du peloton. Éric Géron a pris le parti de ne pas s’arrêter lors de cette neutralisation pour relancer en tête, mais cette stratégie n’a pas payé puisque Cyril Nousbaum prend de suite les commandes avant une nouvelle neutralisation, la troisième de la soirée.

Cyril Nousbaum, Mickaël Cado, Thibaut Le Flem, Jonathan Berthier et Jean-Philippe Chrétien, Anthony Rafaël et Pierre Verne choisissent de ne pas rentrer au contraire de tous leurs rivaux.

À vingt-deux tours de la fin un accident initié par un contact entre Pierre Verne et Jean-Philippe Chrétien implique Simon Crochart et Thierry Quemeneur pour la quatrième neutralisation de la soirée. Une cinquième suivra dès la relance avec un accident impliquant Thierry Quemeneur, Arthur Lehouck, Francis Dechilly et Simon Crochart notamment.

Revivez la course en intégralité :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.