Éliminé à l’issue du Bump Day samedi dernier, le cinquième du classement général des Verizon IndyCar Series, James Hinchcliffe, avait toujours l’espoir de participer à l’Indy 500 en prenant la place de l’un de ses coéquipiers, mais le Canadien a finalement renoncé.

C’est sur Twitter que James Hinchcliffe a annoncé l’arrêt des recherches pour faire coûte que coûte l’Indy 500.  Le Canadien éliminé samedi dernier à l’occasion du Bump Day, la première journée des qualifications, était en quête d’un baquet pour cette cent-deuxième édition des 500 miles d’Indianapolis.

« Il n’y a pas de mot pour décrire ça. En fin de compte nous n’avons tout simplement pas fait le travail, pas d’excuse, c’est notre réalité et nous allons l’assumer. Nous allons nous en servir comme d’une motivation et nous reviendrons plus fort. »

– James Hinchcliffe

Absent d’une course lors de laquelle les points seront doublés, James Hinchcliffe fait pratiquement une croix sur le championnat.

Auteur de la pole position de l’Indy 500 en 2016, James Hinchcliffe est parti quatre fois de l’une des trois premières lignes lors de ses six départs aux 500 miles. Le pilote de la Schmidt Peterson Motorsports assume pleinement sa non qualification et se concentre sur Detroit qui sera le théâtre des deux prochaines courses.

« Je suis désolé de ne pas pouvoir être en piste dimanche, mais nous nous battrons pour les victoires à Detroit. Je souhaite aux 33 pilotes une course rapide et sûre. Je vais regarder et encourager mes coéquipiers de la Schmidt Peterson Motorsports. On se voit à Detroit. »

– James Hinchcliffe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.