Éliminé à l’issue du Bump Day, James Hinchcliffe ne participe pas à la course la plus importante de la saison 2018 en Verizon IndyCar Series, les 500 miles d’Indianapolis. La première victime de cette non-qualification, Leena Gade qui occupait le pose d’ingénieur en chef.

C’est auréolée de trois victoires aux 24 Heures du Mans que Leena Gade est arrivée à la Schmidt Peterson Motorsports avant le début de la saison 2018. La collaboration aura été de courte durée, puisque Leena Gade et la Schmidt Peterson Motorsports ont décidé d’arrêter leur collaboration. L’écurie de Sam Schmidt est désormais à la recherche d’un nouvel ingénieur pour prendre la suite de celle qui était devenue la première femme à occuper le poste d’ingénieur d’un pilote en IndyCar.

« Après de nombreuses conversations, l’accord a été pris de se séparer de notre ingénieur Leena Gade. Tout le monde chez Schmidt Peterson Motorsports souhaite le meilleur pour le futur de Leena Gade. »

– Communiqué de presse de la Schmidt Peterson Motorsports

La décision a été prise mercredi, le même jour de l’annonce du renoncement de James Hinchcliffe à participer à l’Indy 500 au volant d’une autre monoplace.

Directeur d’équipe, Todd Malloy prend, de manière temporaire, la suite de Leena Gade, le temps qu’un nouvel ingénieur soit nommé par l’écurie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.