Retrouvez quelques-unes de des statistiques de la sixième épreuve de la saison 2018 en Verizon IndyCar Series, les 500 miles d’Indianapolis. De Will Power à Graham Rahal en passant par Danica Patrick et Stefan Wilson, petit tour d’horizon de ce qu’il faut retenir.

Le vainqueur – Will Power (Team Penske)

  • Will Power est le 72ème vainqueur ou co-vainqueur des 500 miles d’Indianapolis ;
  • Will Power est le douzième vainqueur de l’Indy 500 à partir de la troisième place ;
  • C’est la seconde fois que la monoplace n°12 s’impose lors de l’Indianapolis 500. La première fois remonte à 1925 avec Peter DePaolo ;
  • Will Power s’impose à la vitesse moyenne de 166,935 mph, la dixième vitesse moyenne la plus élevée ;
  • Will Power remporte sa première course à Indianapolis pour sa onzième participation, comme Jim Rathmann en 1960 et Johnny Rutherford. Sam Hanks en 1957 et Tony Kanaan en 2013 détiennent le record en la matière, lors de leur douzième participation ;
  • Will Power est le premier Australien à remporter les 500 miles d’Indianapolis. Né en Australie, Scott Dixon, vainqueur en 2008 a la nationalité Néo-zélandaise.

Danica Patrick (Ed Carpenter Racing)

  • Seule femme au départ de la course, Danica Patrick a pris part à sa huitième édition des 500 miles d’Indianapolis, à une unité du record détenu par Sarah Fisher ;
  • Danica Patrick est la seule femme à avoir mené les 500 miles, une première fois en 205 lorsqu’elle fut la rookie de la course avec 19 tours, une seconde fois en 2011 avec dix tours passés en tête ;
  • Danica Patrick a bouclé les 200 tours de la course à cinq reprises et était dans le tour du leader en 2007 lorsque la course a été définitivement interrompue au tour 166 pour cause de pluie, aucune autre femme ne fait aussi bien ou mieux ;
  • Danica Patrick a enregistré deux abandons à l’Indy 500, en 2008 et 2018 et bouclé 804 tours, plus qu’aucune autre femme ;
  • Danica Patrick détient également la meilleure qualification (quatrième en 2005) et la meilleure arrivée (troisième en 2009) pour une femme à l’Indy 500.

Divers

  • Graham Rahal a mené 12 tours, il est devenu le tout premier pilote à mener au moins un tour après être parti trentième, la seule position de départ qui n’avait jusqu’alors produit de leader ;
  • Roger Penske remporte les 500 miles pour la dix-septième fois de sa carrière avec un douzième pilote différent ;
  • Quinze pilotes ont mené la course, ce qui égale le record de 2017 ;
  • Il y a eu trente changements de leader, le septième plus gros total de la course, loin derrière les 68 de l’édition 2013 ;
  • Pour la huitième année consécutive il y a eu au moins un changement de leader dans les dix derniers tours, en 2006 il y a eu quatre leaders différents dans les dix derniers tours ;
  • En menant la course, Stefan Wilson a permis à la fratrie Wilson de devenir la quatrième à mener, son frère Justin a mené en 2010 et 2015. Avant eux, Louis et Gaston Chevrolet, Al et Bobby Unser ainsi que Buddy et Jacques Lazier avaient fait de même ;
  • Cinq pilotes ont mené les 500 miles d’Indianapolis pour la première fois de leur carrière, Zachary Claman De Melo, Sébastien Bourdais, Stefan Wilson, Spencer Pigot et Robert Wickens. Zachary Claman De Melo et Robert Wickens sont les seuls rookies de cette liste ;
  • Alexander Rossi a gagné vingt-huit positions entre sa place sur la grille et sa quatrième place à l’arrivée, la meilleure remontée depuis 1992 et la prestation de Scott Goodyear, parti dernier et remonté deuxième, il avait alors gagné 31 places ;
  • La température de la plus élevée de la course était de 91 °F, ce qui en fait le deuxième Indy 500 le plus chaud de l’histoire à égalité. Le record date de l’édition 1937 lorsque la température avait atteint 92 °F ;
  • Hélio Castroneves abandonne pour la seconde fois de sa carrière à l’Indy 500 en dix-huit départs (Première fois en 2006), c’est la troisième fois qu’il ne termine pas une course dans le tour du vainqueur après 2006 et 2011.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.