Pour la seconde course d’IndyCar sur le Raceway at Belle Isle Park, Alexander Rossi a fait parler ses talents d’équilibristes sur une piste humide pour décrocher la pole position, la seconde pour la Andretti Autosport en deux jours sur le tracé urbain de Detroit.

C’est sous la pluie que la seconde séance qualificative du week-end s’est déroulée à Detroit lors du Chevrolet Detroit Grand Prix, l’occasion donc d’utiliser pour la première fois en compétition les pneumatiques prévus pour piste mouillée par Firestone. Sur le tracé de 2,35 miles, Alexander Rossi a pris le meilleur à l’issue des qualifications en 1’33″3143 à 90,661 mph de moyenne. Que ce soit à Long Beach en début de saison où à Watkins Glen l’an dernier, Alexander Rossi s’est imposé en étant parti de la pole position.

« C’était difficile. Le nouveau pneumatique a beaucoup d’adhérence. Je savais où était la limite. »

– Alexander Rossi

Alexander Rossi a profité des conditions de pistes allant en s’asséchant à l’occasion du second groupe de qualification. Le rookie Robert Wickens a signé le meilleur temps du premier groupe et partira de la première ligne de la grille de départ.

Plusieurs pilotes se sont faits piéger dans ces conditions délicates, Tony Kanaan, Josef Newgarden ou encore Ryan Hunter-Reay.

Au volant de sa monoplace de réserve à la suite de son accident samedi lors de la première course, Graham Rahal a signé le neuvième temps des qualifications.

Qualifications

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.