Malgré l’utilisation de plaques de restriction en NASCAR XFINITY Series sur le Pocono Raceway, Kyle Busch s’impose lors des Pocono Green 250 en menant pas moins de 64 tours, sur les 100 couverts.

Plaques de restriction ou non, Kyle Busch est bien l’homme fort de la NASCAR à Pocono. Après avoir dominé les différentes séances d’essais en Cup, le pilote de la Joe Gibbs Racing s’est illustré en XFINITY avec la victoire après avoir dominé l’épreuve en menant 64 tours sur les 100 prévus. Ce succès n’est que son premier cette saison en quatre départ et lui permet de mettre fin à une série de cinq courses sans victoire, sa plus longue série depuis 2014 et ses huit courses sans la moindre victoire dans la deuxième division de la NASCAR.

Kyle Busch a définitivement pris les commandes de la course au tour 61 et s’est imposé devant Chase Elliott, Daniel Hemric, Austin Cindric et Cole Custer. En l’absence de drapeau jaune lors des 36 derniers tours de la course, Kyle Busch a su se ménager une avance de 2,852 secondes avant de couper la ligne d’arrivée de la douzième manche de la saison en NASCAR XFINITY Series. Cependant, à l’issue de la course la Toyota Camry n°18 de la Joe Gibbs Racing a été contrôlée en infraction avec une voiture n’étant pas dans les tolérances de hauteur autorisées. Une pénalité de type L1 devrait être appliquée en début de semaine prochaine ce qui aura pour effet d’annuler la victoire de l’écurie en vue des playoffs, ainsi qu’un retrait de points au classement des propriétaires et une possible suspension du chef d’équipe.

« Cela fait du bien. Cette voiture était sur des rails cette semaine. Elle l’était également la semaine dernière, mais il n’était pas possible de récupérer le retard accumulé. »

– Kyle Busch

Lors du premier segment de la course Kyle Busch a mené tous les tours sauf deux et s’est imposé avec plus de sept secondes d’avance. Seule une pénalité pour excès de vitesse dans la voie des stands lors du deuxième segment n’a pas permis à Kyle Busch de remporter un nouveau segment. Malgré l’utilisation de plaques de restriction la course n’a connu que sept changements de leader entre six pilotes.

Pour la douzième fois de la saison Elliott Sadler termine dans le top 10, avec une sixième place sous le drapeau à damier ce qui lui permet de conforter sa place de leader du classement général.

La semaine prochaine la XFINITY sera au Michigan pour une nouvelle utilisation du package aérodynamique comprenant des plaques de restriction.

Qualifications
Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.