Auteur de la pole position, Josef Newgarden a mené tous les tours sauf deux de la dixième épreuve de la saison en Verizon IndyCar Series. Le pilote de la Team Penske se replace au classement général des pilotes puisqu’il remonte à la quatrième place, à 50 points du leader Scott Dixon.

S’il a mené la course de bout en bout à l’exception de deux tours lors du premier arrêt sous drapeau vert, Josef Newgarden n’a pas pour autant connu une course tranquille puisque le champion en titre en Verizon IndyCar a constamment été sous la pression de Ryan Hunter-Reay. Le pilote de la Andretti Autosport était constamment sous la barre des deux secondes.

Derrière les deux hommes forts de la course, Scott Dixon a bien tenté d’allonger ou d’écourter ses relais pour tenter de reprendre du temps et des places à ses rivaux, mais le Néo-zélandais, qualifié huitième, a pu remonter jusqu’en troisième position, mais a ensuite butté sur le pilote de la Dallara Honda n°28, sans jamais parvenir à trouver l’ouverture.

« Je la voulais vraiment depuis l’an dernier. Nous avions la monoplace à battre tout le week-end. Nous étions très rapide. Tim (Cindric) a fait de l’excellent travail, comme toute l’équipe. C’était difficile, j’avais des problèmes au début, puis je pouvais creuser l’écart sur Ryan. J’ai pu économiser du carburant. On est encore loin de la fin du championnat, je me concentre sur les courses les unes après les autres. »

– Josef Newgarden

Josef Newgarden s’impose devant Ryan Hunter-Reay, Scott Dixon, Takuma Sato, Robert Wickens, Graham Rahal, Simon Pagenaud, Spencer Pigot, Ed Jones et James Hinchcliffe pour le top 10.

Le pilote de la Team Penske s’impose pour la troisième fois de la saison après Phoenix et Barber, mais également pour la dixième fois de sa carrière. C’est la première fois qu’il s’impose sur le célèbre circuit routier du Wisconsin.

Dans une course d’une fluidité absolue, les problèmes mécaniques se sont payés très chers. Pour la seconde course de rang, Will Power n’a pas vu l’arrivée. Le vainqueur de l’Indy 500 le mois dernier a été contraint à l’abandon après deux tours pour un problème d’échappement. Le pilote de la Team Penske est le seul à ne pas avoir passé le drapeau à damier. Victime de problèmes électrique, Sébastien Bourdais termine finalement treizième. Le Français était en lice pour un top 5 avant ses problèmes mécaniques.

Au classement général, Scott Dixon compte 393 points, 85 de plus que ses dauphins, Ryan Hunter-Reay et Alexander Rossi. Les pilotes de la Andretti Autosport accusent un retard de 45 unités, alors que le vainqueur du jour est quatrième à cinquante points. Cinquième, Will Power est à 65 points avant la onzième épreuve qui se déroulera dans deux semaines sur l’Iowa Speedway.

Qualifications
Résultat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.