La saison régulière de l’Euro NASCAR arrive à son terme avec l’Oval World Challenge, quatrième des six épreuves du championnat européen de NASCAR.


La France accueille ce week-end la dernière épreuve de la saison régulière du championnat NASCAR Whelen Euro Series version 2018. Le nouvel Oval World Challenge et son format unique, promet de proposer une épreuve spectaculaire sur un short track de 650 mètres construit à Tours.
Frédéric Gabillon, qui arrive en tête du championnat pour ce NASCAR GP of France avec 26 points d’avance sur Lucas Lasserre et 29 sur Anthony Kumpen, est le pilote NWES le plus victorieux sur ovales et l’homme à battre à Tours. Son compatriote Lucas Lasserre retourne sur un type de compétition qu’il a connu en 2011 du côté de Los Angeles en récompense de son titre de champion acquis en 2010, alors qu’Anthony Kumpen et Alon Day sont à la recherche de leur première victoire sur l’ovale français. Les jeunes pilotes tels que Gianmarco Ercoli et Stienes Longin tenteront de capitaliser sur leurs succès passés en ÉLITE 2 pour rejoindre la Victory Lane du Tours Speedway dans la catégorie reine. Thomas Ferrando, le pilote de la Knauf Racing Team sera également à surveiller, son écurie ayant terminé sur le podium des six dernières courses disputées sur le Tours Speedway.
Actuel douzième du championnat le champion 2000 en Monster Energy NASCAR Cup Series, Bobby Labonte, joue gros à Tours dans sa quête d’être champion NASCAR des deux côtés de l’Atlantique. Avec vingt-et-une victoire en Cup, toutes sur ovale, le pilote RDV Compétition aura clairement son mot à dire ce week-end.
Wilfried Boucenna et Guillaume Dumarey arrive au NASCAR GP of France à égalité en tête du classement général de la division ÉLITE 2, mais le Français a l’avantage d’avoir déjà piloté à Tours. Quatre pilotes différents se sont imposés lors des quatre dernières courses dans la division la plus imprévisible de l’Euro NASCAR, des surprises sont donc à attendre ce week-end.
Hormis Boucenna, Guillaume Deflandre, qui a signé une pole pour ses débuts en 2015, Ulysse Delsaux, qui a signé son premier podium sur cette piste et Paul Guiod sont les seuls pilotes du top 10 à avoir roulé à Tours. Cette course de Tours sera la première sur ovale pour de nombreux rookies comme Florian Venturi, Nicholas Risitano et le champion du monde de cyclisme Tom Boonen.
Des Legends Cars et du Drift seront présents tout au long du week-end pour divertir le public entre les différentes courses NASCAR, mais il faudra également passer dans les paddocks pour rencontrer les commentateurs d’AB Moteurs Pat & Phil ou faire un arrêt sur le stand Corvette Club France.
Toutes les courses du NASCAR GP of France seront diffusées en direct sur Fanschoice.tv, sur la chaîne Youtube des NASCAR Whelen Euro Series, sur la Page Facebook de la série, sur Motorsport.tv, sur hln.be et bien d’autres sites internet.

Division ÉLITE 1

Gabillon’s impressionnant à Tours – Leader du classement général, Frédéric Gabillon compte quatre victoires et deux poles à Tours, mais également sept podiums en huit courses. Il n’a jamais terminé hors du top 5 pour une place moyenne à l’arrivée de 1,9.

Ferrando devant au Junior Trophy – Trois pilotes – Thomas Ferrando, Martin Doubek et Gianmarco Ercoli – se tiennent en huit points au Junior Trophy standings. La bataille va donc reprendre à Tours après une victoire d’Ercoli à Brands Hatch. Ce dernier est devenu le premier champion ÉLITE 2 à remporter une course en ÉLITE 1. Ferrando et Ercoli se sont déjà affrontés de manière spectaculaire sur le Tours Speedway en 2015 et cela s’était terminé par une poignée de main sur le podium. Place à la revanche !

Tours, une piste historique – Construit en 2012 et amélioré les années suivantes avec l’ajout de virages inclinés, le Tours Speedway accueillera une épreuve de l’Euro NASCAR pour la sixième fois. Ben Kennedy y a remporté sa première victoire en 2012, alors que Mathias Lauda y a remporté la première course NWES sur ovale à se disputer sous la pluie.

Division ÉLITE 2

Jerry De Weerdt une occasion en or ? – Leader du Legend Trophy, Jerry De Weerdt, est fan des courses sur ovale. Il a piloté à Daytona en ARCA Series en février dernier et son objectif est de prendre part à la course de Bristol en NASCAR XFINITY Series. Tours représente une belle occasion pour lui d’accentuer son avance et possiblement de signer un bon résultat au général.

Adrien Paviot, commentateur F1, débute NWES – Natif de Tours, pilote de course, dessinateur et commentateur de la Formule 1 pour TF1, Adrien Paviot est également un grand fan de NASCAR et son rêve deviendra réalité à Tours. Après avoir roulé au volant d’une Late Model plus tôt cette saison de l’autre côté de l’Atlantique, Paviot fera ses débuts en NASCAR dans la division ÉLITE 2, alors qu’il commentera également la dernière course ÉLITE 1 du week-end pour le public français.

Stephen Young va débuter en Euro NASCAR – Après trois participations en NASCAR XFINITY Series lors de courses routières en 2017, Steven Young fera ses grands débuts sur ovale en Europe au volant de la Chevrolet n°10 de l’équipe Racing-Total. Young possède une grande expérience dans le monde du sport automobile et pilote actuellement en endurance en Afrique du Sud.
D’après le communiqué officiel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.