Dans une fin de course haletante, Kyle Busch a finalement eu le dernier mot sur Kyle Larson qui n’a toujours pas gagné sur un ovale d’un mile et demi en Monster Energy NASCAR Cup Series. Surtout, le pilote de la Chip Ganassi Racing n’a jamais gagné un duel pour la victoire finale face à Kyle Busch en Cup.

Kyle Busch contre Kyle Larson en Monster Energy NASCAR Cup Series pour la victoire finale, acte VII. Comme pour les six premiers duels dans la division reine de la NASCAR, les résultats sont toujours à sens unique et à l’avantage du pilote de la Joe Gibbs Racing. Sur le Chicagoland Speedway Kyle Larson a été fidèle à sa ligne de conduite, piloter à l’extérieur. C’est proche du mur qu’il se sent bien et qu’il est le plus rapide.

Cependant, pour dépasser Kyle Busch, Kyle Larson a dû changer de trajectoire, car le pilote de la Joe Gibbs Racing, plus à l’aise à l’intérieur est venu sur la trajectoire extérieure pour bloquer son rival. En vain, Kyle Larson n’a pas réussi à trouver l’ouverture sur le champion 2015 de la discipline, jusqu’à ce qu’il revienne sur celui-ci dans les deux derniers tours, bien aidé par un trafic dense et pas toujours coopératif avec les leaders.

Résultat, à l’amorce du dernier tour, Kyle Larson a encore une chance de remporter la course. Alors qu’il plonge à l’intérieur dans le virage n°1, le pilote de la Chip Ganassi Racing est inexorablement attiré vers le mur extérieur et déstabilise Kyle Busch ce qui lui permet de prendre les commandes de la course, mais dans le virage n°4 le pilote de la Joe Gibbs Racing rend la monnaie de sa pièce à son adversaire dans une manœuvre musclée qui ne sera pas du gout du public à en juger par les huées qui ont suivi lorsque Kyle Busch a récupéré le drapeau à damier.

« J’étais bloqué par des voitures retardataires. Larson est revenu et a glissé. Il s’est servi de moi. La voiture était horrible au début. Nous n’avons jamais abandonné. Si vous n’aimez pas ce genre de course, ce n’est pas la peine de regarder. »

– Kyle Busch

Kyle Larson parvient tant bien que mal à conserver sa Chevrolet Camaro ZL1 sur la piste et à couper la ligne d’arrivée en deuxième position. Beau joueur, il félicitera son adversaire après la course. Derrière les deux animateurs du dernier tour, Kevin Harvick prend la troisième place, suivi de Martin Truex Jr, Clint Bowyer, Erik Jones, Denny Hamlin, Joey Logano, Brad Keselowski et Alex Bowman.

« Je ne suis pas énervé. J’ai eu la possibilité de le dépasser, mais j’ai ouvert la porte à une vengeance de sa part. J’adore courir contre Kyle. C’est l’un des plus beaux finish NASCAR depuis très longtemps. C’était une course sympa. Il ne faut pas le blâmer pour ça. »

– Kyle Larson

Comme hier en XFINITY, la chaleur a été le facteur X de la course disputée sur le Chicagoland Speedway en Monster Energy NASCAR Cup Series. Petit à petit le ciel bleu a laissé place à des nuages d’orages à tel point que les équipes dans les stands ont suivi avec attention l’évolution du radar météorologique sous peine de se faire piéger en cas d’arrivée de la pluie. Fort heureusement il n’en sera rien et la dix-septième épreuve du championnat 2018 pourra aller à son terme.

Le premier segment de la course n’a pas connu la moindre neutralisation et a été remporté par Aric Almirola, son tout premier en carrière alors que le second est revenu à Kevin Harvick dans un final là aussi explosif face à son coéquipier Kurt Busch.

Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.