Justin Hayley croyait tenir sa première victoire en NASCAR XFINITY Series à l’occasion des Coca-Cola Firecracker 250 disputés sur le Daytona International Speedway, mais, à raison, les officiels l’ont déclassé, ce qui a offert la victoire à Kyle Larson.

À Daytona en février, Tyler Reddick et Elliott Sadler avait terminé dans le même millième de seconde, à l’avantage du rookie de la JR Motorsports, ce vendredi soir, Elliott Sadler a une fois encore été battu d’un rien, cinq millièmes de seconde, cette fois-ci par Kyle Larson. Le pilote de la Chip Ganassi Racing, après avoir remporté les deux premiers segments, remporte la course sans avoir franchi la ligne d’arrivée en premier.

Il faudra attendre quelques minutes pour connaître le nom du vainqueur de cette seizième course de la saison dans la deuxième division de la NASCAR. Alors que Justin Hayley célèbre sa victoire, la NASCAR prend sa décision et déclare Kyle Larson vainqueur. La raison ? Un dépassement sous la double ligne jaune dans les derniers mètres de la course, ce qui est illégal.

« Honnêtement je ne pensais pas avoir une chance de victoire jusqu’à ce que je vois sur le grand écran lors de la vérification des écrous, qu’il était passé sous la ligne jaune. »

– Kyle Larson

Alors qu’il prenait son second départ dans la Chevrolet n°24 de la GMS Racing, Justin Hayley est finalement crédité de la dix-huitième et dernière place dans le tour, ce qui correspond à la sanction classiquement appliquée lorsqu’un pilote effectue cette manœuvre dans le dernier tour d’une course.

Pour la quatrième fois de sa carrière et la troisième fois de suite, Elliott Sadler prend la deuxième place d’une course à Daytona.

Le dernier segment de la course a été marqué par un accident à dix-neuf tours de la fin qui a éliminé seize pilotes dont le vainqueur du mois de février Tyler Reddick, ou encore Austin Cindric, qui a pu s’extraire de sa voiture, malgré de nombreux tonneaux. Les officiels ont alors été contraint de sortir le drapeau rouge pendant 12 minutes et 18 secondes afin d’enlever toutes les épaves et nettoyer la piste. À trois tours de la fin de la course, le drapeau jaune a une fois encore été sorti pour un accident impliquant neuf pilotes, la course a alors été prolongée de cinq tours au-delà des 100 initialement prévus.

Elliott Sadler reprend les commandes de la course avant le Kentucky et compte douze points d’avance sur Daniel Hemric.

Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.