La course de Daytona en Monster Energy NASCAR Cup Series a été marquée par de très nombreux accidents. Parmi les pilotes impliqués dans les accidents il en est un qui a promis de se venger lors de la prochaine course à plaques de restriction, à Talladega pendant les playoffs, Brad Keselowski.

Depuis quelques saisons maintenant, sur les ovales à plaques de restriction le pilote en tête de la course a tendance à fermer des portes pour rester en première position. Parmi les pilotes rompus à l’exercice ceux de la Hendrick Motorsports, de la Joe Gibbs Racing ou encore de la Team Penske. Ces blocages, parfois effectués au dernier moment et de manière désespérés peuvent conduire à des accidents générant frustration et rancœur pour les pilotes impliqués.

Impliqué dans un accident durant le deuxième segment des Coke Zero Sugar 400 sur le Daytona International Speedway samedi soir, Brad Keselowski a promis de ne plus lever le pied la prochaine fois qu’il serait confronté à cette situation.

« C’était un mauvais blocage. Il y a des moments lors desquels vous pouvez bloquer et d’autres non. Quand un gars arrive beaucoup plus vite que vous, vous ne pouvez tout simplement pas bloquer. J’ai fait l’erreur de lever au lieu de le virer et c’est de ma faute, je l’assume. »

– Brad Keselowski

Le pilote mis en cause par Brad Keselowski n’est autre que William Byron, coupable à ses yeux d’un décalage tardif de la ligne extérieure vers la ligne intérieure. Résultat Brad Keselowski a levé le pied et Ricky Stenhouse Jr, surpris de cette décélération, a tapé le pilote de la Ford n°2 le déstabilisant. S’en suivra un accident impliquant une vingtaine de pilotes, dont les trois membres de la Team Penske.

« Nous allons attendre Talladega et tous ces rookies ou pilotes qui ne sauront pas ce qu’ils font, nous les détruirons jusqu’à ce qu’ils arrêtent de nous bloquer et que nous n’ayons plus ce problème. »

– Brad Keselowski

Interviewé par NBC après sa victoire lors du deuxième segment de la course, Ricky Stenhouse Jr. a pris la faute sur lui concernant cet accident ainsi que celui impliquant Kyle Busch quelques tours plus tard.

« Cela a été dingue, en partie à cause de moi. Le premier, je pense que Keselowski et moi avions une chance sur Byron à l’intérieur, puis Keselowski a levé le pied assez tard dans le (virage) 3. Pour l’autre, j’ai essayé de faire du side draft (à Kyle Busch) au mauvais endroit, je l’ai tapé et il et parti à la faute.  C’est dingue ici d’essayer d’être dans les playoffs, de gagner des points, d’essayer de se mettre en position de gagner. Je déteste que toutes ces Ford soient accidentées, cela ne s’est pas passé comme prévu. »

– Ricky Stenhouse Jr.

À l’issue de la course, les discussions ont continué entre les différentes équipes, notamment sur Twitter. Joey Meier, le spotter de Brad Keselowski a ainsi déclaré qu’il y avait une distinction entre gérer sa course devant et bloquer, en indiquant qu’une méthode fonctionnait, pas l’autre. C’est alors Darian Grubb, le chef d’équipe de William Byron, qui lui a répondu.

« WB (William Byron) et l’équipe ont étudié trois saisons de « gestion » des voitures 2 et 22 (Keselowski et Logano), engagé l’ancien spotter de la 22 et fait la même chose. Désolé que vous soyez accidentés par le 17, mais rejetez la faute où elle doit être. »

– Darian Grubb

Si pilotes, chefs d’équipe ou encore spotters se sont exprimés à l’issue de la course de Daytona, les instances de la NASCAR sont pour l’instant restées silencieuses, mais à la lumière des différentes actions proposées tout au long du week-end sur l’anneau de la Floride, nul doute que Steve O’Donnell, ou tout autre responsable de la NASCAR prendra la parole dans les prochaines heures.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.