Christopher Bell a remporté sur le New Hampshire Motor Speedway sa troisième victoire de la saison, sa seconde de rang, en NASCAR XFINITY Series. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a profité de pneumatiques plus frais dans les derniers tours de la course pour prendre l’avantage sur Brad Keselowski.

À Loudon sur le New Hampshire Motor Speedway la position en piste est primordiale, mais parfois il faut aussi savoir sacrifier quelques places et prendre quatre gommes neuves pour être plus performant. C’est la stratégie tentée par Christopher Bell et son chef d’équipe, Jason Ratcliff, ce samedi sur le New Hampshire Motor Speedway. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a pris quatre pneumatiques neufs lors de la dernière neutralisation, contre deux à Brad Keselowski. Résultat le pilote de la Team Penske est ressorti en tête devant son jeune rival de la Joe Gibbs Racing, mais la situation s’est très vite inversée une fois le drapeau vert brandi.

Si Christopher Bell a rapidement pris les commandes de la course lors de la relance, Brad Keselowski a continué de lui mettre la pression jusque sous le drapeau à damier, mais le pilote de la Ford Mustang n°22 sera dans l’incapacité de trouver l’ouverture et c’est bien Christopher Bell qui remporte les Lakes Region 200, sa troisième victoire de la saison en NASCAR XFINITY Series, sa seconde de rang après celle obtenue sur le Kentucky Speedway la semaine précédente.

« Meilleurs sont pneumatiques, meilleur c’est pour vous. Jason (Ratcliff) a pris la décision de prendre quatre pneumatiques, mais j’étais un peu nerveux, car le tachymètre ne fonctionnait pas et c’est mon spotter Tony (Hirschman) qui m’a guidé. Il m’a demandé de ralentir quelques fois. Prendre quatre pneumatiques a été un gros coup. »

– Christopher Bell

Brad Keselowski prend finalement la deuxième place de la course devant Ryan Preece, John Hunter Nemechek et Matt Tifft. Cependant, deux des pilotes du top 5 risque une sanction dans les prochains jours, puisque les voitures de Ryan Preece et John Hunter Nemechek n’ont pas satisfait l’inspection d’après course, un problème de hauteur étant détecté.

S’il a signé la pole position, Brad Keselowski est parti de l’arrière du peloton pour être arrivé en retard au briefing des pilotes prévu deux heures avant la course.  C’est donc Christopher Bell qui a mené le peloton au drapeau vert en début de course. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a remporté le premier segment de l’épreuve, son troisième cette année, alors que Brad Keselowski a remporté le deuxième.

De nombreux accidents sont venus émailler cette course, Ross Chastain au tour 80, Ryan Truex à la suite d’un contact avec Ryan Reed en fin de deuxième segment, Chad Finchum et Garrett Smithley à 23 tours du drapeau à damier ou encore Austin Cindric sous le drapeau à damier.

À noter que le drapeau rouge a été déployé pendant 7 minutes et 30 secondes pour réparer un tonneau de sable heurté par Jeremy Clements à l’entrée des stands à 34 tours du but.

Bien qu’il mette fin à une série de huit arrivées parmi les dix premiers consécutive en terminant onzième, Daniel Hemric s’empare des commandes du championnat, six points devant Christopher Bell et sept devant Elliott Sadler, huitième de la course. Ce sont les points de bonus marqués durant cette course qui font la différence, Elliott Sadler n’en marque que six, contre seize au nouveau leader du championnat.

La prochaine course se déroulera samedi prochain sur l’Iowa Speedway.

Qualifications
Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.