À l’approche des playoffs la Hendrick Motorsports semble avoir trouvé le bon rythme en Monster Energy NASCAR Cup Series. Pour la seconde semaine de suite Chase Elliott remporte le premier segment d’une course.

La transformation est impressionnante pour la Hendrick Motorsports qui en deux semaines semble avoir résolu la grande majorité de ses problèmes de vitesse, en tout cas avec Chase Elliott qui remporte le premier segment des Gander Outdoors 400 sur le Pocono Raceway, son second segment de la saison après celui décroché la semaine dernière au New Hampshire.

Chase Elliott remporte le segment de Kevin Harvick, Denny Hamlin, Kyle Busch, Daniel Suárez, Clint Bowyer, Brad Keselowski, Kurt Busch, Alex Bowman et Ryan Blaney.

Plusieurs pilotes dont Martin Truex Jr. et Erik Jones ont choisi de se désintéresser des points en fin de segment pour ravitailler et ainsi repartir en tête au début du deuxième segment.

Parti de la pole position, Daniel Suárez a mené les premiers tours de la course, alors que dans le même temps la plus grosse interrogation concernait la remontée de Kyle Busch et Kevin Harvick après être partis respectivement vingt-huitième et vingt-neuvième respectivement. Il faudra attendre neuf tours pour que Kevin Harvick fasse son entrée dans le top 10. Il faudra deux fois plus de tours pour Kyle Busch à en faire de même.

Après vingt tours couverts Kevin Harvick est le premier à plonger dans la voie des stands pour prendre quatre gommes neuves. Le pilote de la Stewart-Haas Racing ressort des stands dans le tour du leader alors que le reste du peloton passe tour à tour par la voie des stands. Seuls Jamie McMurray et Matt Kenseth se sont faits prendre en excès de vitesse durant ces arrêts sous drapeau vert, ce qui a conduit à un passage par la voie des stands à vitesse réduite comme pénalité pour le pilote de la Chip Ganassi Racing et son rival de la Roush Fenway Racing.

Au tour 34 tous les pilotes sont passés par la voie des stands et c’est Denny Hamlin qui se retrouve en première position devant Daniel Suárez, Chase Elliott, Brad Keselowski et Kevin Harvick. Les cinq premiers se tiennent en 1,3 seconde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.