Frustré après l’épreuve du New Hampshire, Kyle Busch avait des raisons d’être heureux à l’issue de la course de Pocono en Monster Energy NASCAR Cup Series, puisqu’il s’impose pour la sixième fois de la saison, égalant ainsi son rival Kevin Harvick.

Vainqueur de la Truck samedi, Kyle Busch a doublé la mise en remportant la course de Cup sur le Pocono Raceway non sans être hué par une partie du public présent en tribune. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a parfaitement géré les dernières relances pour s’imposer pour la sixième fois cette saison en Monster Energy NASCAR Cup Series, mais aussi pour la quarante-neuvième fois de sa carrière, égalant ainsi un certain Tony Stewart, triple champion de la discipline.

« J’étais un peu inquiet. Harvick avait la meilleure voiture, nous avions la deuxième meilleure et Suárez la troisième meilleure. Quelle course. Nous avions une excellente voiture. Tony Stewart est l’un des plus grands pilotes de l’histoire et c’est incroyable de l’égaler. »

– Kyle Busch

Sous le drapeau à damier, Kyle Busch s’impose devant son coéquipier Daniel Suárez, Alex Bowman, Kevin Harvick, Erik Jones, William Byron, Ryan Newman, Chase Elliott, Kurt Busch et Denny Hamlin. À noter que Daniel Suárez et Alex Bowman enregistrent leurs meilleurs résultats en carrière dans la première division de la NASCAR.

Malgré une position de départ en fond de peloton à la suite d’une pénalité infligée après l’inspection qui a suivi les qualifications disputées samedi sur le Pocono Raceway, Kevin Harvick et Kyle Busch ont pu remonter le peloton dès le premier segment. Kevin Harvick s’est d’ailleurs classé deuxième du premier segment derrière Chase Elliott, alors que Kyle Busch l’a conclu en quatrième position.

Lors du deuxième segment de la course, Kevin Harvick a survolé les débats et est allé chercher un nouveau point de bonus en vue des playoffs. Du côté de ses rivaux au championnat on a préféré s’arrêter à trois tours de la fin du segment et ainsi relancer en tête au début du dernier segment.

Si William Byron a mené les premiers tours du dernier segment en pneumatiques usés, Kyle Busch a rapidement pris l’avantage. Victime d’une crevaison dans le virage n°2, Brad Keselowski ne peut garder le contrôle de sa Ford Fusion n°2 et tape le mur, ce qui est à l’origine de la quatrième neutralisation de la course et d’un passage collectif par la voie des stands pour les pilotes dans le tour.

Avec des dégâts à l’arrière gauche à la suite d’un contact avec son coéquipier Aric Almirola dans la voie des stands, Kevin Harvick est contraint à un nouveau passage par la voie des stands pour réparer.

Dès la relance le drapeau jaune est une fois encore brandi, cette fois pour la casse du moteur de Landon Cassill. Une longue neutralisation pour nettoyer tous les liquides déversés sur la piste, permettra aux pilotes d’économiser le carburant nécessaire pour être certain de rallier l’arrivée, sans un passage supplémentaire par la voie des stands.

À six tours de la fin, alors que la victoire semble se jouer entre les pilotes de la Joe Gibbs Racing, Darrell Wallace Jr. relance la course à son corps défendant. Victime d’une casse de ses freins, le rookie de la Richard Petty Motorsports va pulvériser sa Chevrolet Camaro ZL1 dans le virage n°1.

Sonné, il s’assoit quelques secondes à côté de sa voiture après avoir été aidé par un membre de l’équipe médicale à sortir de sa voiture. Le pilote de la Chevrolet n°43 rejoint l’ambulance en titubant et avec l’aide d’un membre de l’équipe médicale.

À la sortie du centre médical du circuit Darrell Wallace Jr. se voudra rassurant expliquant qu’il n’a pas pu anticiper la casse de ses freins et a choisi d’utiliser toute la largeur de la piste et même plus encore, en passant dans l’herbe, pour ralentir sa voiture.

Le drapeau rouge s’impose pour nettoyer la piste. Lors de la relance à trois tours du drapeau à damier les pilotes de la Joe Gibbs Racing s’expliquent pour la victoire finale, mais un accident d’Aric Almirola a un peu plus d’un tour du drapeau à damier offre une nouvelle possibilité à tout le monde, puisque la course se termine sous le régime de l’Overtime.

Au classement général, Kyle Busch compte désormais 48 points d’avance sur Kevin Harvick et 129 sur Martin Truex Jr. Du fait de l’infraction lors de l’inspection qui a suivi les qualifications Kevin Harvick pourrait se voir retirer des points au classement des pilotes.

Qualifications
Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.