Première victoire en carrière pour Chase Elliott !

Comme son père Bill Elliott avant lui, c’est sur un circuit routier que Chase Elliott décroche sa première victoire en Monster Energy NASCAR Cup Series. au terme d’une fin de course disputée avec Martin Truex Jr.

Enfin ! Après huit deuxièmes places, Chase Elliott a enfin trouvé la clé du succès en Monster Energy NASCAR Cup Series. Le pilote de la 22 ans de la Hendrick Motorsports s’impose devant Martin Truex Jr. qui est tombé en panne d’essence à l’approche de l’avant-dernier virage du circuit. Ironie de l’histoire, Chase Elliott tombera lui aussi en panne d’essence dans son tour de décélération et sera poussé par Jimmie Johnson après avoir été félicité par l’ensemble de ses rivaux.

Lors du dernier segment de la course, l’avance de Chase Elliott sur Martin Truex Jr. n’a jamais excédé 2,5 secondes et, une fois que le pilote de la Furniture Row Racing a eu le feu vert de son équipe pour attaquer, il a patiemment réduit l’écart et a continuellement mis la pression sur Chase Elliott, qui malgré quelques fautes, n’aura jamais craqué pour aller chercher son premier damier après 99 départs dans la division reine de la NASCAR.

« Quel frisson. Je ne sais pas quoi dire. C’est tant de soulagement. Travailler si dur pendant trois ans et ne pas en gagner une. Je suis venu ici avec une grande possibilité et j’ai pu le faire. »

– Chase Elliott

C’est même Martin Truex Jr. qui va être le premier à effectuer une faute, lors du passage dans l’Inner Loop lors de l’avant-dernier. Alors qu’il est revenu à moins de trois dixièmes de Chase Elliott il négocie mal l’entrée et perd un temps précieux. Quelques mètres plus loin, après le passage du drapeau blanc, c’est Chase Elliott qui se loupe au freinage du premier virage en bloquant les roues, mais le champion en titre de la discipline ne parvient pas à en profiter, effectuant lui aussi un virage très approximatif.

Sous le drapeau à damier Chase Elliott s’impose devant Martin Truex Jr, Kyle Busch, Daniel Suárez, Erik Jones, Kyle Larson, Jamie McMurray, William Byron, Kurt Busch et Kevin Harvick pour le top 10.

Avec cette victoire, Chase Elliott met fin à plus d’un an sans victoire de la Hendrick Motorsports et devient le dix-septième pilote de l’écurie à remporter une course. Surtout, il remporte la 250ème victoire de l’écurie dans la division reine de la NASCAR.

Après un premier segment dans un premier temps agité qui a vu l’élimination de Joey Logano au deuxième tour, puis un tête-à-queue d’Aric Almirola à la suite d’un contact avec Ryan Blaney, puis stratégique lorsque bon nombre de pilotes sont rentrés dans les stands dans les trois derniers tours afin d’être bien placés lors de la relance, le deuxième segment de la course a été beaucoup plus calme. Le premier segment a été remporté par Martin Truex Jr.

Seul Chase Elliott, déjà très agressif dans le premier segment, a continué de la sorte dans le deuxième. Si dans le premier segment il n’a pu prendre les commandes de la course, il est parvenu à ses fins dans le deuxième segment en surprenant Kyle Busch à l’intérieur dans le dernier virage du circuit. Le pilote de la Hendrick Motorsports a ensuite mené jusqu’au terme du segment pour remporter son troisième de la saison, le troisième lors des trois dernières courses disputées.

Très peu de leaders s’arrêtent lors du drapeau jaune de fin de segment, puisqu’un arrêt à cet instant ne permettrait pas de rallier l’arrivée sans avoir à passer une nouvelle fois par la voie des stands. Lors de la relance, Kyle Busch reprend les commandes devant Chase Elliott. Les deux hommes s’échappent alors rapidement du reste du peloton puisqu’ils disposent d’un peu plus de cinq secondes d’avance sur Denny Hamlin troisième après une dizaine de tours dans le dernier segment.

Alors que Kyle Busch et Chase Elliott commencent à économiser du carburant pour être certains de ne faire qu’un seul arrêt d’ici à la fin de la course, un drapeau jaune vient changer la donne. Tous les pilotes dans le tour s’arrêtent. Chase Elliott renverse un de ses mécaniciens en repartant, alors qu’en fin de ligne des stands, Brad Keselowski, gêné par Denny Hamlin crée la panique dans le stands de la n°11, s’en suit des pneumatiques non maîtrisées par l’équipe de Denny Hamlin, mais aussi la casse de tuyaux à air comprimé.

Pour Kyle Busch un problème de ravitaillement en carburant le contraint de passer une seconde fois par la voie des stands sous drapeau jaune, ce qui lui fait perdre le bénéfice de sa première place et le relègue en fond de peloton.

Débarrassé de deux de ses rivaux les plus encombrants du début de course, Chase Elliott reprend les commandes de la courses, mais voit Martin Truex Jr, vainqueur des deux dernières courses routières disputées en Cup, se positionner en deuxième position.

Reparti en trente-et-unième position, Kyle Busch effectue le show dans le peloton en remontant un à un ses adversaires. En moins de vingt tours il a déjà effectué son retour dans le top 10, mais à plus de dix secondes du leader Chase Elliott. Kyle Busch parviendra à remonter dans le top 5 à l’amorce des dix derniers tours de la course alors que dans le même temps Martin Truex Jr. se rapproche de Chase Elliott à moins de sept dixièmes de seconde, alors qu’Erik Jones, troisième, est à plus de quatorze secondes.

Au classement général avant la prochaine course au Michigan, Kyle Busch compte soixante-dix points d’avance sur Kevin Harvick. Alex Bowman est toujours en position de dernier qualifié avec maintenant 62 points d’avance sur Ricky Stenhouse Jr.

Qualifications
Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

[ngg_images source= »galleries » container_ids= »177″ display_type= »photocrati-nextgen_basic_thumbnails » override_thumbnail_settings= »0″ thumbnail_width= »240″ thumbnail_height= »160″ thumbnail_crop= »1″ images_per_page= »3″ number_of_columns= »0″ ajax_pagination= »0″ show_all_in_lightbox= »0″ use_imagebrowser_effect= »0″ show_slideshow_link= »1″ slideshow_link_text= »Go Bowling at The Glen – Les photos » order_by= »sortorder » order_direction= »ASC » returns= »included » maximum_entity_count= »500″]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.