Dominateur lors du premier segment, Kevin Harvick a attendu les onze derniers tours du deuxième segment pour prendre la tête de la course et remporter son douzième segment de la saison en Monster Energy NASCAR Cup Series.

Kevin Harvick n’en finit plus de dominer au Michigan. S’il reste sur six deuxièmes places depuis sa dernière victoire sur cette piste, le pilote de la Stewart-Haas Racing pourrait bien mettre fin à cette série et accrocher un septième succès cette saison. Lors du deuxième segment il s’est imposé devant Kyle Busch, Ryan Blaney, Kurt Busch, Austin Dillon, Joey Logano, Clint Bowyer, Aric Almirola, Brad Keselowski et Kyle Larson.

Grâce à une stratégie à deux pneumatiques lors de l’arrêt qui a suivi la fin du premier segment, Jimmie Johnson prend la tête de la course, mais est très rapidement dépassé par Kyle Busch puis Denny Hamlin, avant de devoir céder face à Ryan Blaney ou encore Kevin Harvick.

Une crevaison de Ryan Newman sera à l’origine de la première neutralisation du segment. Les leaders passent par la voie des stands pour un complément de carburant, ce qui permet de rallier la fin du deuxième segment sans avoir à revenir par les stands.

Peu après le vingtième tour du segment, un contact entre Ryan Blaney et Erik Jones déstabilise le pilote de la Joe Gibbs Racing qui part une fois encore à la faute dans ces Consumers Energy 400. Cette neutralisation est l’occasion pour Jimmie Johnson et Jamie McMurray de s’arrêter et chausser quatre gommes neuves.

Martin Truex Jr. a dominé la grande majorité du segment, mais a dû économiser du carburant dans les derniers tours et s’est résolu à laisser passer Kevin Harvick à onze tours de la fin du segment. Le pilote de la Stewart-Haas Racing a alors repris ses aises en tête de course en route pour un douzième succès de segment cette saison.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.