Martin Truex Jr. a eu beau essayer durant le deuxième segment, Kevin Harvick était imprenable lors du vingt-troisième opus de la saison régulière en Monster Energy NASCAR Cup Series. Le pilote de la Stewart-Haas Racing signe une septième victoire cette année.

Six fois deuxième lors des onze dernières courses en Monster Energy NASCAR Cup Series sur le Michigan International Speedway, Kevin Harvick a enfin retrouvé le chemin de la Victory Lane sur cette piste, pour décrocher sa quarante-quatrième victoire dans la première division de la NASCAR, sa seconde en carrière au Michigan, sa septième cette saison.

Grâce à cette victoire le pilote de la Stewart-Haas Racing égale Bill Elliott au dix-septième rang des pilotes les plus victorieux en Monster Energy NASCAR Cup Series. Une fois n’est pas coutume, Kevin Harvick Harvick n’est pas allé récupérer le drapeau à damier des mains de l’officiel, mais a laissé cette action à son fils Keelan, qui est ensuite monté dans la voiture du vainqueur du jour pour un tour d’honneur.

« Un grand merci à tout le monde au sein de la Stewart-Haas Racing, mais aussi chez Ford. Quelle voiture. Le plus important est de gagner des courses et de récupérer le plus de points possibles. »

Kevin Harvick

Sous le drapeau à damier, Kevin Harvick devance Brad Keselowski, Kyle Busch, Austin Dillon, Ryan Blaney, Kurt Busch, Aric Almirola, Denny Hamlin, Chase Elliott et Joey Logano.

Grâce à ce succès Kevin Harvick compte désormais 40 points pour les playoffs, cinq de plus que Kyle Busch et treize de plus que Martin Truex Jr. Quatrième plus gros total, Clint Bowyer ne compte que dix points de bonus.

Plusieurs neutralisations sont intervenues lors des deux premiers segments, à chaque fois lors de la première moitié. Si le vainqueur des deux premiers est à chaque fois le même, Kevin Harvick, la physionomie est loin d’être la même. Dans le premier segment, il s’est emparé des commandes à une trentaine de tours de la fin de celui-ci et s’est échappé, alors que dans le deuxième il a lutté contre Martin Truex Jr. qui a fini par ouvrir la porte à onze tours du but, le champion en titre de la discipline devant économiser du carburant pour être sûr de rallier la fin du segment.

Cependant, la stratégie du pilote de la Furniture Row Racing n’a pas payé, puisqu’il est tombé en panne d’essence et a dû ravitailler dans les deux derniers tours alors que les stands étaient fermés. Il a alors perdu un tour qu’il récupèrera quelques tours plus tard lors de la première neutralisation du dernier segment causée par un accident de Ty Dillon dans le virage n°3 après avoir roulé sur un débris dans la ligne droite arrière quelques instants auparavant.

Lors de la dernière salve d’arrêts sous drapeau vert, qui intervient à moins de tente tours du drapeau à damier, Kevin Harvick prend quatre pneumatiques neufs. Ryan Blaney et Austin Dillon, qui s’arrêtent quelques tours plus tard ne changent que deux pneumatiques, mais cela ne suffit pas à contrer la domination du pilote de la Stewart-Haas Racing qui reprend les commandes à dix tours de la fin, une fois que tous les leaders sont passés une dernière fois par la voie des stands.

Au classement général, Kyle Busch continue de dominer les débats devant Kevin Harvick et Martin Truex Jr. avant la course nocturne de Bristol.

Qualifications
Grille de départ
Résultat
Clasasement pilotes
Clasasement propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.