La semaine dernière Tony Stewart a annoncé être prêt à disputer certaines courses, parfois sous conditions, c’est le cas de l’épreuve phare des Verizon IndyCar Series, l’Indy 500. En marge de la course du Michigan en Monster Energy NASCAR Cup Series, Roger Penske n’a pas fermé la porte à l’engagement d’une cinquième monoplace.

Comme pour la 102ème édition de l’Indy 500 disputée, le 27 mai dernier, la Team Penske a prévu d’engager quatre monoplaces en 2019 pour Simon Pagenaud, Will Power, Josef Newgarden et Hélio Castroneves. Engager une cinquième monoplace pour Tony Stewart permettrait à Roger Penske de valider une promesse faite au triple champion NASCAR il y a plus de cinq ans.

« L’un des plus grands rêves de ma vie serait d’avoir Tony Stewart dans une de nos monoplaces pour l’Indy 500. Nous aurons quatre monoplaces la saison prochaine et en aligner une cinquième sera difficile, mais qui sait ce qui se passera au cours des prochaines années. »

Roger Penske

En 2013, Tony Stewart avait décliné l’offre de Roger Penske, estimant qu’il ne pouvait pas être préparé correctement pour cette course. En effet, le triple champion IndyCar ne veut pas aller à l’Indy 500 pour y faire de la figuration, il veut être compétitif et pour cela il estime devoir faire au moins une course en amont.

« Rien que le fait qu’il dise qu’il veuille le faire est un honneur pour moi. Il est une icône dans l’Indiana, une icône à Indianapolis, une icône dans le sport. Avoir Tony Stewart aurait un impact incroyable pour l’IndyCar. J’adorerais avoir Tony Stewart dans une monoplace, mais il sait cela mieux que quiconque, tout est une affaire de timing. »

Roger Penske

Tony Stewart à l’Indy 500 en 2019, 18 ans après sa dernière participation, rien n’est pour l’instant acté, mais le désir de deux géants de monde du sport automobile, Tony Stewart d’un côté et Roger Penske de l’autre pourrait permettre au natif de l’Indiana d’accomplir son rêve et de gagner les 500 miles d’Indianapolis.

Avec Hélio Castroneves, Will Power, Josef Newgarden, Simon Pagenaud et Tony Stewart, la Team Penske aurait plus que fière allure à Indianapolis. Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.