Depuis qu’il a annoncé la fin de sa carrière en Formule 1 à l’issue de la saison 2018, les rumeurs concernant l’avenir de Fernando Alonso vont bon train. Après une première remarquée à Indianapolis en 2017, une venue à temps plein en IndyCar est plus que jamais d’actualité.

Ce mardi l’Espagnol Fernando Alonso a annoncé son départ de la Formule 1 à l’issue de la saison. Plus jeune champion du Monde en 2005, puis double champion en 2006, l’Espagnol connaît une fin de carrière très compliquée, sa dernière victoire remontant à 2013 et son dernier podium à 2014.

« J’ai pris ma décision il y a quelques mois et c’est une décision ferme. Néanmoins, j’aimerais sincèrement remercier Chase Carey et Liberty Media pour les efforts déployés afin de me faire changer d’avis ainsi que toutes les personnes qui m’ont contacté durant cette période. »

Fernando Alonso

Ces dernières années il n’a eu de cesse de réclamer une monoplace plus performante sous peine d’aller voir ailleurs. Après une apparition remarquée aux 500 miles d’Indianapolis en 2017 pour le compte de la Andretti Autosport, il n’a pu terminer sur une bonne note, la faute à une casse moteur dans les derniers tours alors qu’il était dans le peloton. L’Espagnol avait alors quitté Indianapolis déçu du résultat, mais ravi de son expérience et l’envie de revenir était présente.

Depuis cette course d’Indianapolis, des rumeurs, mais rien d’autre. En 2018, outre les 20 courses du championnat du Monde de Formule 1, Fernando Alonso est également engagé en World Endurance Championship pour le compte de Toyota. Vainqueur des 24 Heures du Mans en juin dernier, il pourrait ajouter un troisième titre de champion du Monde en fin de saison. Afin de se préparer aux 24 Heures du Mans, Fernando Alonso était présent à Daytona pour les Rolex 24 en janvier dernier.

La question est donc de savoir ce que va faire l’Espagnol à partir de 2019. S’il ne l’a pas encore indiqué, l’IndyCar, l’Indianapolis Motor Speedway et même la NASCAR, par le biais des réseaux sociaux, l’ont invité à le rejoindre la saison prochaine.

« Nous verrons ce que l’avenir nous réserve. De nouveaux défis très passionnants sont à venir. J’ai passé un des moments les plus heureux de ma vie (en Formule 1), mais je dois explorer de nouvelles aventures. »

Fernando Alonso

Quels sont les défis évoqués par le natif des Asturies ? Remporter l’Indy 500 et ainsi devenir le second pilote de l’histoire à remporter la Triple Crown regroupant le Grand Prix de Formule 1 de Monaco, les 24 Heures du Mans et les 500 miles d’Indianapolis ? Il rejoindrait alors un certain Graham Hill.

En IndyCar plusieurs écuries ont fait part de leur intérêt à accueillir Fernando Alonso, outre la Andretti Autosport avec laquelle il a pris part à l’Indianapolis 500 en 2017, la Chip Ganassi Racing et la Rahal Letterman Lanigan Racing seraient sur les rangs. Preuve en est, Chip Ganassi n’a pas fermé la porte à l’engagement d’une troisième monoplace en 2019 et ce après être passé de quatre à deux monoplaces entre 2017 et 2018. En outre, avant la prolongation de contrat de Scott Dixon chez Chip Ganassi Racing lundi, des rumeurs faisaient état d’un duo Scott Dixon/Fernando Alonso en Formule 1 ou en IndyCar. Il ne reste désormais que la seconde possibilité pour confirmer cette rumeur.

En attendant une annonce de Fernando Alonso concernant son avenir dans le sport automobile, les rumeurs continueront d’aller bon train y compris d’un engagement en IndyCar avec McLaren ou dans une écurie comprenant un partenariat avec McLaren et ce même si l’écurie a récemment annoncé vouloir se concentrer sur l’amélioration de ses performances en Formule 1.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.