Dixon se sauve, Sato s’impose

Dallara remporte à Portland sa trois-centième victoire en Verizon IndyCar Series. Une barre atteinte avec le succès du Japonais Takuma Sato au terme des 105 tours du Grand Prix of Portland.

Si le vainqueur de la course de Portland se nomme Takuma Sato, le Néo-zélandais Scott Dixon est l’autre grand vainqueur, au classement général et ce malgré une course pour le moins chaotique.

Cela aurait pu être une journée désastreuse pour Scott Dixon impliqué dans l’accident du premier tour, mais le pilote de la Chip Ganassi Racing a trouvé les ressources pour revenir dans le coup et terminer à la cinquième place. Il reprend trois points à Alexander Rossi qui termine huitième. Malgré des points doublés dans deux semaines à Sonoma, Will Power et Josef Newgarden n’ont presque plus aucune chance d’être sacrés.

Passé par la voie des stands pour des réparations lors de la première neutralisation de la course, Scott Dixon s’est ensuite calé sur une stratégie à deux arrêts pour remonter au classement. Malgré une pénalité pour excès de vitesse dans les stands au tour 39, Scott Dixon a pu une fois encore remonter et s’offrir un top 5, ce qui lui permet de compter 29 points d’avance sur Alexander Rossi et 89 sur le duo de pilotes Penske.

« C’était une grosse journée pour l’équipe et cela ressemble à une victoire pour nous. L’écart de points n’est pas énorme. »

Scott Dixon

S’il termine premier ou deuxième à Sonoma le 16 septembre prochain, Scott Dixon sera assuré de décrocher un cinquième titre de champion en Verizon IndyCar Series.

Alexander Rossi a mené 32 tours et était sur une stratégie à trois arrêts, stratégie qui s’est retournée contre tous ceux qui l’ont tentée lorsque Zach Veach est sorti de la piste au tour 56.

« Cela fait partie de ces courses où nous avions une monoplace rapide. Notre stratégie se passait bien jusqu’au jaune du tour 56. Cela nous a fait du mal, mais j’espère que cela ne nous coûtera pas le titre. »

Alexander Rossi

Parti de la pole position, Will Power a mené les sept premiers tours avant de ralentir, la faute à un problème de boîte de vitesse. Il est également sorti dans le virage n°12 et a été contrôlé en excès de vitesse dans la voie des stands.

Les problèmes des favoris ont finalement profité au Japonais Takuma Sato qui remporte sa troisième course en carrière, sa première depuis son sacre aux 500 miles d’Indianapolis l’an dernier. Il s’impose devant Ryan Hunter-Reay et Sébastien Bourdais.

« Voir les fans si enthousiastes, c’est encore une fois l’un des plus beaux jours de ma vie. »

Takuma Sato

La sortie de piste de Zach Veach a finalement été le tournant de cette course qui permet à trois pilotes qualifiés à partir de la vingtième position de terminer dans le top 7.

La saison 2018 des Verizon IndyCar Series s’achèvera le 16 septembre en Californie sur le circuit routier de Sonoma.

Qualifications
Résultat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.