Dans son rapport hebdomadaire la NASCAR a indiqué n’avoir sanctionné qu’une seule écurie à l’issue des épreuves disputées à Indianapolis, celle de Daniel Suárez en Monster Energy NASCAR Cup Series.

Seul pilote de la Joe Gibbs Racing a ne pas avoir réussi à se qualifier pour les playoffs en Monster Energy NASCAR Cup Series, Daniel Suárez et son équipe n°19 ont écopé d’une pénalité de type L1 à l’issue de l’épreuve d’Indianapolis.

L’infraction de type L1 a été constatée lors de l’inspection d’avant-course effectuée le samedi 8 septembre. La Toyota Camry n°19 a enfreint l’article 8.7.b (Véhicule, équipement ou pièce ne respectant pas les spécifications) du règlement de la NASCAR, puisque la voiture a échoué à plusieurs reprises à l’inspection.

En conséquence l’équipe est sanctionnée de dix points de pénalités tant au classement des pilotes qu’à celui des propriétaires.

Cette sanction ne fait pas perdre de place au Mexicain de la Joe Gibbs Racing qui abordera les playoffs en vingtième position.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.