Le premier segment de l’édition 2018 des playoffs en Monster Energy NASCAR Cup Series est remporté par le champion en titre Martin Truex Jr.

Victime de problèmes mécaniques à Indianapolis pour la finale de la saison régulière, Martin Truex Jr. n’avait pu défendre ses chances jusqu’au bout et s’était classé bon dernier. À Las Vegas, sur une piste où il avait remporté la course en 2017 en terminant premier de chaque segment, il veut remettre les pendules à l’heure.

C’est dans la seconde moitié du premier segment que Martin Truex Jr. s’est montré à son avantage. Il a profité de la mauvaise gestion du trafic de Kevin Harvick, en difficulté pour dépasser Ross Chastain, pour prendre les commandes de la course et remporter ce premier segment et ainsi prendre un point de bonus supplémentaire pour la suite des playoffs.

Martin Truex Jr. remporte le segment devant Kevin Harvick, Alex Bowman, Kurt Busch, Chase Elliott, Kyle Busch, Joey Logano, Erik Jones, Aric Almirola et Ryan Newman pour les dix premiers.

Parti de la pole position, Erik Jones est dépassé par Joey Logano dans la ligne droite arrière dès le premier tour de la course, puis très rapidement par Kyle Busch pour la deuxième place. Le pilote de la Team Penske creuse peu à peu l’écart sur ses poursuivants pour le porter à huit dixièmes d’avance sur Kyle Busch après 15 tours, mais le natif de Las Vegas va parvenir à réduire l’écart en à peine dix tours.

Si Kyle Busch n’a pas réussi à trouver l’ouverture sur Joey Logano pour la tête de la course, Kevin Harvick a réussi à dépasser ses deux rivaux  pour s’emparer des commandes après 32 tours couverts.

Brad Keselowski lance les arrêts sous drapeau vert juste avant la mi-segment. Le pilote de la Team Penske est rapidement imité par le reste du peloton.

Ce premier passage par les stands a fait du bien à Martin Truex Jr. Son équipe a effectué les ajustements nécessaires sur la Toyota Camry n°78, ce qui a permis au champion en titre de reprendre des positions sur la piste et de se porter en tête à vingt tours de la fin du premier segment.

Les premiers des prétendants au titre à connaître des problèmes durant cette course n’est autre que Kyle Larson, victime d’un problème de pneumatique à l’avant droit à dix tours de la fin du segment, il a dû effectuer un passage par la voie des stands qui l’a relégué au-delà du tour du leader.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.