Au terme des 85 tours de l’INDYCAR Grand Prix of Sonoma, Ryan Hunter-Reay s’est imposé devant Scott Dixon. Le Néo-zélandais remporte ainsi son cinquième titre en Verizon IndyCar Series.

Dominateur de bout en bout, Ryan Hunter-Reay s’impose sur le Sonoma Raceway pour la dernière venue de l’IndyCar sur cette piste. Le pilote de la Andretti Autosport n’a jamais été inquiété tout au long des 85 tours de l’épreuve finale de la saison 2018.

Deuxième, Scott Dixon est sacré pour la cinquième fois de sa carrière après 2003, 2008, 2013 et 2015. Désormais le Néo-zélandais n’est plus qu’à deux unités du record de titres détenu par A.J. Foyt.

« Je dois remercier ma femme, qui a été formidable cette année, mais aussi l’équipe qui a fait de l’excellent travail. Honda a été incroyable. Rossi a fait du très bon travail toute l’année et était très fort. C’est incroyable. Je n’arrive pas à y croire. »

Scott Dixon

Sous le drapeau à damier, Ryan Hunter-Reay devance Scott Dixon, Will Power, Simon Pagenaud, Marco Andretti, Sébastien Bourdais, Alexander Rossi, Josef Newgarden, Patricio O’Ward et Ed Jones pour les dix premiers.

« C’est une grande victoire pour cette équipe. Je veux dédier cette victoire à Robert Wickens. L’IndyCar est une grande famille et une grande communauté. Nous te souhaitons le meilleur. Félicitations à Scott Dixon pour son titre. »

Ryan Hunter-Reay

C’est finalement dès les premiers mètres de la course que tout s’est joué, lorsqu’Alexander Rossi a touché Marco Andretti devant lui. Ce contact a été lourd de conséquence pour le pilote de la Andretti Autosport qui a dû passer par la voie des stands pour changer d’aileron avant et remplacer ses pneumatiques

C’est peu après la mi-course que la voiture de sécurité fait son apparition pour la première fois suite à l’arrêt de Graham Rahal en bord de piste. Graham Rahal a pu repartir avec une quinzaine de tours de retard.

Avec  les abandons de Takuma Sato et Spencer Pigot cela a définitivement éliminé les deux pilotes de la Team Penske, Will Power et Josef Newgarden, de la course au titre. Tous deux avaient une chance infime d’être champion puisque Scott Dixon ne devait pas terminer mieux que vingt-quatrième sans mener le plus grand nombre de tours et que dans le même temps Alexander Rossi ne devait pas se classer dans le top 10, tout en espérant une victoire d’un des deux coéquipiers de la Team Penske.

Qualifications
Résultat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.