Traditionnelle épreuve de fin de saison régulière en Monster Energy NASCAR Cup Series de 2004 à 2017, la course de Richmond intègre cette saison les playoffs.

En 2018 il n’y aura non plus une, mais deux courses sur short track durant les playoffs avec l’ajout de l’épreuve de Rchmond au premier tour. La piste de 0,75 occupait jusqu’alors la place de finale de la saison régulière. Cependant, au regard des statistiques, Alex Bowman, Ryan Blaney, Erik Jones et Austin Dillon ont les moins bonnes statistiques sur ces pistes. Erik Jones est le seul à avoir un top 10 sur cette piste où tous ont une place moyenne à l’arrivée de dix-neuvième ou pire.

Jimmie Johnson, Chase Elliott, Erik Jones et Denny Hamlin abordent l’épreuve de Richmond aux quatre dernières places des pilotes étant en lice pour le titre.

Le Richmond Raceway est la troisième piste à accueillir la deuxième course des playoffs après Dover de 2004 à 2010, puis le New Hampshire de 2011 à 2017. Jamais un pilote non-qualifié pour les playoffs n’a réussi à s’imposer lors de la deuxième course des playoffs et par trois fois le vainqueur est devenu champion, Jimmie Johnson en 2009 et 2010, Tony Stewart en 2011.

L’épreuve en bref

Nom de la course : Federated Auto Parts 400
Circuit : Richmond Raceway (ovale de 0,75 mile)
Distance : 400 tours / 300 miles
Segment 1 : 100 tours / 75 miles
Segment 2 : 100 tours / 75 miles
Segment 3 : 200 tours / 150 miles
Diffusion : NBCSN, MRN et SiriusXM NASCAR Radio – AB Moteurs pour la France

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.