La Stewart-Haa Racing n’a pas été inquiété lors du premier segment de l’épreuve de Talladega en Monster Energy NASCAR Cup Series. Kurt Busch l’emporte devant Clint Bowyer, Kevin Harvick et Aric Almirola.

Hormis Kevin Harvick, les pilotes de la Stewart-Haas Racing ont besoin de points en vue de se qualifier pour le troisième tour des playoffs. Sur le Talladega Superspeedway, les quatre pilotes de l’écurie ont dominé le premier segment et éparpillé le reste du peloton aux quatre coins de l’ovale.

Kurt Busch remporte le segment devant Clint Bowyer, Kevin Harvick, Aric Almirola, Joeyu Logano, Ryan Blaney, Chase Elliott, Denny Hamlin, Alex Bowman et Ty Dillon.

Dès les départ les quatre voitures de la Stewart-Haas Racing prennent les commandes suivies par les quatre de la Hendrick Motorsports. Le peloton se met petit à petit en fil indienne, lorsque Jeffrey Earnhardt part à la faute dans la ligne droite avant à la suite d’un problème de pneumatiques au tour 10.

Le peloton passe alors la voie des stands pour un premier ravitaillement en carburant et pour certain un ajustement châssis.

Dès la relance la Stewart-Haas Racing reprend le pouvoir, mais c’est Kyle Busch qui occupe la cinquième place devant William Byron et Chase Elliott. Le peloton se morcèle alors en plusieurs morceaux.

Avec sept pilotes Ford aux sept premières places, les quatre pilotes de la Stewart-Haas Racing, puis les trois de la Team Penske et Chase Elliott en huitième homme, ce pack s’échappe du reste du peloton avec plus de huit secondes d’avance sur le neuvième, Denny Hamlin en trente tours.

Victime d’une vibration, Brad Keselowski est contraint de passer par la voie des stands sous drapeau vert à quinze tours de l’arrivée, ce qui désorganise légèrement le premier peloton. Le pilote de la Ford n°2 perd un tour, mais se retrouve premier pilote au-delà du tour.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.