C’est au terme d’une photo finish que le vainqueur de la course de Talladega en US-RACING i-FRN Cup Series s’est décidé. Simon Crochart s’impose et se qualifie pour le troisièmetour des playoffs.

Victorieux à Talladega, Simon Crochart conserve ses chances d’être sacré champion, puisqu’il se qualifie pour le troisième tour des playoffs et rejoint ainsi Pierre Verne au rang des pilotes assurés d’être qualifiés pour le dernier tour des playoffs.

« Tony (Repussard) nous a beaucoup aidé. On s’est posé la question de la stratégie tout au long de la course, mais on les a vu s’arrêter et on leur reprenait du temps donc a différé notre arrêt. Je n’étais pas trop serein en début de course. Je redoutais cette course. Cela reste Talladega, il y a pas mal de chance. Je savais que c’était la course qui pouvait m’éliminer des playoffs. »

Simon Crochart

Simon Crochart s’impose devant Tony Repussard, Gary Dumont, Arthur Lehouck, Cyril Nousbaum, Pascal Dupas, Cédric Lecomte, Thierry Quémeneur, Patric Langlet et Jean-Baptiste Charles pour le top 10.

Jean-Philippe Chrétien signe la pole position devant Cyril Nousbaum, Eric Laval et Thierry Quémeneur pour les deux premières lignes de la grille de départ.

Le poleman a mené une dizaine de tours avant de céder les commandes de la course à Cyril Nousbaum, puis à Pierre Verne juste avant le vingtième tour.

Au vingt-deuxième tour un accident impliquant quatre pilotes dont Pédro Rodrigues, contraint à l’abandon, ou encore Laurent Jolliet force les officiels à sortir le premier drapeau jaune de la course.

Lors de la relance la file extérieure emmenée par Gary Dumont, Tony Repussard et Éric Laval fait jeu égal avec la ligne intérieure emmenée par Pierre Verne, Jean-Philippe Chrétien et Cyril Nousbaum.

Après soixante tours Pierre Verne, Cyril Nousbaum, Jean-Philippe Chrétien, Mickaël Cado ou encore Julien Alavoine passent par la voie des stands. Leader de la course jusque là Pierre Verne fait la mauvaise opération en ressortant en dernière position de ce groupe hors du draft.

Une majorité du peloton s’arrête dans les deux tours qui suivent alors que la TGDC décide de poursuivre son relais un tour supplémentaire.

Cyril Nousbaum prend les commandes de la course une fois l’ensemble du peloton passé par la voie des stands alors qu’un groupe de quatorze pilotes compte un dizaine de secondes d’avance sur le deuxième groupe de la course emmené par Anthony Rafaël.

À trente-cinq tours de la fin de la course, les pilotes de la Vaillante passent par la voie des stands ce qui réduit à neuf unités le nombre de pilote s dans le groupe de tête, un mini-peloton emmené par Simon Crochart. Cette stratégie de la Vaillante Racing s’avère être désastreuse puisque Jonathan Berthier prend un drapeau noir et doit passer par les stands à vitesse réduite pour effectuer sa pénalité.

Le dernier arrêt de la course s’est effectué à moins de quinze tours de la fin de la course pour les prétendants à la victoire. Ces différents arrêts ont fini d’éclater le peloton et seuls Simon Crochart, Tony Repussard , Arthur Lehouck et Gary Dumont pouvaient s’expliquer pour la victoire finale.

Revivez la course en intégralité

Revivez la course de Talladega

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.