Chase Elliott s’impose pour la troisième fois de sa carrière en Monster Energy NASCAR Cup Series et gagne ainsi cinq points de bonus supplémentaires en vue du troisième et dernier tour des playoffs.

Lors des 98 premières courses de sa carrière en Monster Energy NASCAR Cup Series, Chase Elliott n’avait pas réussi à remporter la moindre course, terminant par huit fois deuxième, mais depuis la donne a changé puisqu’en onze courses il compte trois victoires, dont deux lors du deuxième tour des playoffs.

« Nous avions une excellente voiture aujourd’hui. Nous avons le bon rythme quand ça compte. JE suis très fier de toute mon équipe. »

Chase Elliott

Avec treize victoires lors des quatorze dernières courses sur des ovales d’un mile et demi pour Kevin Harvick, Martin Truex Jr. et Kyle Busch, difficile de parier sur un autre pilote, pourtant Chase Elliott a signé une victoire, la seconde de rang pour un pilote n’étant pas du Big 3 sur les ovales d’un mile et demi après Brad Keselowski à Las Vegas en ouverture des playoffs.

Sous le drapeau à damier, Chase Elliott devance Kyle Busch, Kyle Larson, Erik Jones, et Martin Truex Jr. pour le top 5 alors que Brad Keselowski, Ryan Blaney, Joey Logano, Alex Bowman et Aric Almirola intègrent le top 10.

Joey Logano domine le premier segment et le début du deuxième, avant que Kevin Harvick ne prenne le meilleur pour remporter ce deuxième segment. En quête d’une victoire pour se qualifier pour le troisième tour des playoffs, Brad Keselowski tente une stratégie décalée dans le deuxième segment en retardant au maximum son arrêt, mais le drapeau jaune tant espéré ne viendra pas, ce qui relègue le pilote de la Team Penske en fond de top 10 au début du dernier segment de la course.

Lors du dernier segment de la course c’est Kyle Larson qui a lancé la salve d’arrêts sous drapeau vert. Kevin Harvick a été pénalisé pour excès de vitesse.

Brad Keselowski a une fois encore retardé son arrêt lors du dernier segment, ce qui lui a permis de prendre les commandes de la course, mais une fois encore cette stratégie ne s’est pas avérée payante et c’est Chase Elliott qui a hérité des commandes de la course devant Kyle Busch et Kyle Larson.

Tout au long de la course, c’est la lutte pour les dernières places qualificatives qui a tenu en haleine. Au grès des stratégies et des positions des uns et des autres Martin Truex Jr, Clint Bowyer, Ryan Blaney, Kurt Busch et Brad Keselowski se sont tour à tour retrouvés en position d’être virtuellement qualifiés.

Cette course du Kansas sonne le glas des espoirs de titre pour Kyle Larson, Brad Keselowski, Ryan Blaney et Alex Bowman.

La prochaine course se déroulera la semaine sur le plus petit ovale de la saison, le Martinsville Speedway et ouvrira le troisième et dernier tour des playoffs que Kyle Busch débutera en tête devant Kevin Harvick, Martin Truex Jr, Chase Elliott, Clint Bowyer, Joey Logano, Kurt Busch et Aric Almirola.

Qualifications
Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.