Pour la troisième fois de suite en Monster Energy NASCAR Cup Series, Kevin Harvick remporte le premier segment sur le Texas Motor Speedway. Le pilote de la Stewart-Haas Racing prend dix points de bonus importants au championnat.

Kevin Harvick a pris les commandes sur un coup stratégique dans les stands lors du drapeau jaune de compétition en ne prenant que deux pneumatiques un choix qui s’est avéré payant pour le pilote de la Stewart-Haas Racing qui remporte le premier segment devant Kurt Busch, Erik Jones, Ryan Blaney, Martin Truex Jr, Joey Logano, Kyle Busch, Paul Menard, Chase Elliott et Aric Almirola.

Dès le premier virage de la course Denny Hamlin touche Denny Hamlin, ce qui conduit à une crevaison lente pour les deux pilotes qui sont contraints de passer par la voie des stands pour un arrêt imprévu. Tous deux ne peuvent pas prendre du carburant lors de cet arrêt du fait d’un drapeau jaune de compétition mis en place par la NASCAR au tour 30 à cause de la pluie qui s’est abattue sur le tracé dans la nuit qui a précédé la course.

La situation s’empire pour Denny Hamlin qui est contraint à un second arrêt sous drapeau vert quelques tours plus tard, ce qui le relègue à trois tours.

Parti de la pole position, Ryan Blaney mène jusqu’au drapeau jaune de compétition avant de perdre les commandes de la course dans la voie des stands au profit de Kevin Harvick qui ne prend que deux pneumatiques, comme les quatre autres pilotes du top 5 que sont Kurt Busch, Erik Jones, Ricky Stenhouse Jr. et Martin Truex Jr. Sixième, Ryan Blaney est le premier des pilotes à avoir pris quatre gommes neuves.

Parti de l’arrière du peloton pour un changement de moteur à l’issue de la dernière séance d’essais, Martin Truex Jr. a pu remonter dans le top 10, tout comme Martin Kyle Busch à l’issue de sa pénalité pour excès de vitesse dans la voie des stands.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.