Que la fin de course fut musclée en US-RACING i-FRN Cup Series sur le Texas Motor Speedway, mais au final c’est Cyril Nousbaum qui s’impose et valide son ticket pour la finale.

Une relance d’un tour c’est possible sur iRacing et avec une qualification en finale en ligne de mire et quatre pilotes en lice pour le titre aux quatre premières places, tout était réuni pour un final explosif !

Cyril Nousbaum, Pierre Verne et Mickaël Cado se sont expliqués jusque sous le drapeau à damier, Cyril Nousbaum passant la ligne en vainqueur à l’équerre par rapport à la trajectoire normale.

Le pilote de la BAM e-Sport s’impose au terme d’une fin de course hachée devant Mickaël Cado, Pierre Verne, Thibaud Le Flem, Julien Alavoine, Francis Dechilly, Jonathan Berthier, Patrice Langlet et Gary Dumont.

« J’étais vraiment bien toute la course. Les neutralisations sont mal tombées pour moi. Sur l’avant-dernier arrêt, Simon (Crochart) nous met une mine. Je ne voulais pas la perdre. J’ai forcé, je voulais l’écarter de la trajectoire, mais pas le sortir de la sorte. »

Cyril Nousbaum

Alors que Simon Crochart a relancé la course en tête lors de l’avant-dernière relance, Cyril Nousbaum s’est rapproché tour après tour jusqu’à toucher et sortir son grand rival pour le titre.

Simon Crochart décroche une nouvelle pole position cette saison en US-RACING i-FRN Cup Series. devant Thibaut Le Flem, Gary Dumont et Anthony Rafaël. Jean-Batpiste Charles et Cyril Nousbaum sont sur la troisième ligne devant Francis Dechilly, Patrice Langlet, Mickaël Cado et Jonathan Berthier pour les dix premiers.

Dès le premier tour Cédric Colléau part à la faute à la sortie du virage n°2 et tape violemment le mur. Un accident synonyme de drapeau jaune et de passage par la voie des stands pour quelques pilotes situés en fond de peloton, dont Cédric Le Comte et Julien Alavoine.

Très rapidement après la relance Thibaut Le Flem prend les commandes de la course devant son coéquipier Simon Crochart et Cyril Nousbaum. Le pilote de la BAM e-Sport parvient à prendre les commandes de la course devant Thibaut Le Flem qui se fera ensuite dépassé par Simon Crochart pour la deuxième place.

Après vingt-cinq tours, Jean-Baptiste Charles perd le contrôle de sa voiture à la sortie du virage n°2 avant d’être percuté par Cédric Colléau, ce qui déclenche une nouvelle sortie de la voiture de de sécurité.  Dans les stands Cyril Nousbaum conserve le meilleur sur Simon Crochart. Thibaut Le Flem sort en troisième position.

Cédric Colléau sera également impliqué dans le troisième accident de la course en perdant e contrôle de sa voiture dans la ligne droite avant. Il emportera avec lui Xavier Labrosse, Cédric Le Comte et Pascal Dupas. Dans les stands, Mickaël Cado parvient à prendre la troisième place derrière les deux pilotes intouchables du début de course que sont Cyril Nousbaum et Simon Crochart.

Au tour 75 David Lopez perd le contrôle de sa voiture à la sortie du virage n°2. Tous les pilotes passent par la voie des stands lors du drpeau jaune et Cyril Nousbaum conserve les commandes devant Pierre Verne, Mickaël Cado et Simon Crochart.

Juste après la mi-course, Gérald Segarra perd le contrôle de sa voiture dans la ligne droite arrière et tape violemment à l’intérieur. Dans les stands Cyril Nousbaum conserve les commandes de la course.

À cinquante tours de la fin lors d’une nouvelle neutralisation, cette fois-ci à la suite d’un problème en piste d’Anthony Rafaël, c’est Mickaël Cado qui prend les commandes de la course dans les stands, alors que Pierre Verne perd gros et dois cravacher dans les tour qui suivent sous drapeau vert pour remonter au classement.

Un accrochage entre Jean-Baptiste Charles et David Lopez à quinze tours de la fin redistribue toutes les cartes. Simon Crochart prend les commandes de la course dans les stands devant Cyril Noubaum, Mickaël Cado et Pierre Verne.

Revivez la course en intégralité

Revivez la course du Texas

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.