Le premier segment de la finale en Monster Energy NASCAR Cup Series revient à Kevin Harvick qui s’affirme comme l’homme fort du quatuor pour le championnat.

Moins bien classé des pilotes en lice pour le titre au départ, Kevin Harvick n’a pas tardé à remonter dans les premiers positions jusqu’à prendre les commandes de la course et dominer le premier segment.

Kevin Harvick remporte le premier segment devant Kyle Larson, Kyle Busch, Joey Logano, Martin Truex Jr., Denny Hamlin, Aric Almirola, Erik Jones, Brad Keselowski et Kurt Busch.

Parti de la pole position Denny Hamlin domine le début de course en prenant rapidement plus de deux secondes d’avance sur son coéquipier Kyle Busch, alors que les prétendants au titre se places en embuscade dans le top 5.

À mi segment, comme souvent sur les ovales intermédiaires, une salve d’arrêts sous drapeau vert permet à tous les pilotes de chausser quatre gommes neuves. Si Denny Hamlin conserve les commandes de la course, son plus proche poursuivant n’est plus Kyle Busch, mais Kevin Harvick, qui finit par trouver l’ouverture au tour 43.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.