Vainqueur de la course et champion, le scénario a été parfait pour Tyler Reddick en NASCAR XFINITY Series sur l’ovale d’Homestead à l’occasion des Ford EcoBoost 300.

Vainqueur à Daytona en ouverture de saison par la plus petite des marges de l’histoire des séries nationales de la NASCAR avec un écart de 0,0004 seconde sur son coéquipier Elliott Sadler, Tyler Reddick a assuré sa place en playoffs grâce à cette course et c’est ensuite concentré sur la fin de saison avant de passer les deux tours des playoffs pour atteindre la finale.

Le pilote rookie de la JR Motorsports, qui pilotera pour la Richard Childress Racing la saison prochaine, offre à l’écurie de Dale Earnhardt Jr. et Kelly Earnhardt-Miller un troisième titre après ceux décrochés par Chase Elliott et William Byron, tous deux également en tant que rookie.

S’il n’était pas le favori des Ford EcoBoost 300, Tyler Reddick a tenu en échec ses trois autres rivaux avec une stratégie parfaite de son chef d’équipe Dave Elenz dans les stands, alors que sur la piste il a dominé ses rivaux en étant tout proche du mur extérieur, parfois même trop proche, si bien qu’il a tapé à plusieurs reprises.

« Cette année n’a pas été des plus aisées pour nous, mais je savais que si nous arrivions jusque là, Homestead était une excellente piste pour nous. Ce soir nous avons beaucoup tapé le mur, mais la voiture est entière. »

Tyler Reddick

Si Cole Custer a mené 95 tours et remporté les deux premiers segments de la course, il a dû s’incliner face à Tyler Reddick en fin de course, notamment en s’entêtant à rester quelques tours en piste sous drapeau vert en pneumatiques usés, alors que le pilote de la JR Motorsports venait de chausser des gommes neuves. Une stratégie qui l’a condamné.

Avec sa deuxième place sous le drapeau à damier, Cole Custer offre le titre propriétaire à la Stewart-Haas Racing. La n°00 bat en finale la n°42 d’un point, la n°21 de deux points et la n°20 de neuf points. La N°9 n’a pas réussi à atteindre la finale et termine à la cinquième place.

John Hunter Nemechek termine troisième, devant un autre prétendant au titre de champion, Daniel Hemric et le rookie Austin Cindric. Ryan Preece, Justin Allgaier, Brandon Jones, Michael Annett et Matt Tifft sont dans les dix premiers.

Dernier prétendant au titre, Christopher Bell termine onzième, à un tour, la faute à une crevaison à une crevaison à dix tours de la fin de la course. Elliott Sadler est lui aussi passé par les stands dans les derniers tours pour une vibration et termine sa carrière à temps complet sur une quatorzième place.

Hormis les neutralisations à chaque fin de segment, l’épreuve n’a pas connu d’autre intervention de la voiture de sécurité.

Qualifications
Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.