Le Hall of Fame accueille cinq nouveaux membres

Cinq nouvelles personnalités de la NASCAR ont fait leur entrée au Hall of Fame de la NASCAR qui compte désormais cinquante représentants. Trois pilotes et deux propriétaires sont font partie de la dixième promotion.

Un phénomène venu du nord de la Californie, Jeff Gordon, est reconnu pour avoir transformé la NASCAR de passe-temps pour sudiste à attraction pour le grand public. Il est devenu le plus jeune pilote de l’ère moderne à remporter un titre de champion en 1995 à l’âge de 24 ans. Il remportera trois titres supplémentaires en 1997, 1998 et 2001. Avec treize victoires acquises en 1998 il établit le record de victoires sur une saison dans l’ère moderne.

Il prend sa retraite en tant qu’iron man de la NASCAR, à savoir pilote avec le plus de départs consécutifs avec 797. Surtout il compte 93 victoires dans la division reine de la NASCAR ce qui le place en troisième position derrière Richard Petty (200) et David Pearson 105.

« Quelle soirée spéciale. Je suis tellement honoré d’être entouré d’amis, de la famille, d’amis et de tant de personnes qui ont travaillé si fort pour moi tout au long des années. Merci aux fans qui font que le sport automobile, le plus grand sport. Vous avez permis à un pilote de réaliser son rêve. »

Jeff Gordon

Davey Allison est considéré comme l’un des plus grands talents. Il a remporté dix-neuf courses et quatorze poles avant de perdre tragiquement la vie dans un accident d’hélicoptère en 1993 alors qu’il n’avait que 33 ans. Deuxième des DAYTONA 500 en 1988 derrière son père, pour le seul doublé père/fils dans The Great American Race. Il remportera l’épreuve quatre ans plus tard.

Natif du Wisconsin et pilote accompli sur short-track, Alan Kulwicki déménage sur Charlotte en 1984 avec un camion et une voiture qu’il a lui-même construite avec le secret espoir de piloter dans la première division de la NASCAR. Son rêve devient rapidement réalité. Débutant de l’année en 1986, il remporte sa première course à Phoenix en 1988. Malgré des offres lucratives, il poursuit seul et en 1992 il comble un déficit de 278 points lors des six dernières courses pour remporter le titre de champion dans la première division de la NASCAR. Malheureusement, il ne pourra pas défendre son titre, puisqu’il perd la vie en 1993 dans un accident d’avion alors qu’il se rendait sur le Bristol Motor Speedway. Il restera également comme l’inventeur du Polish Victory Lap, le tour d’honneur du vainqueur effectué à contre-sens.

« Entrepreneur reconnu, Roger Penske a bâti un véritable empire dans le monde du sport automobile en plus de cinq décennies d’activité. En NASCAR, la Team Penske pèse 114 victoires dans la première division de la NASCAR, dont deux DAYTONA 500 (Ryan Newman en 2008 et Joey Logano en 2015), quatre titres de champion en XFINITY, deux en Cup (Brad Keselowki en 2012 et Joey Logano en 2018). » »Les honneurs du Hall of Fame et ce moment sont très particuliers pour moi. Je suis si heureux de le partager avec mes amis et ma famille. La course automobile fait partie de ma vie depuis aussi longtemps que je m’en souvienne. »

Roger Penske

Mathématicien et ingénieur du Michigan, Jack Roush était avant tout un propriétaire en dragster avant de tenter de percer en NASCAR en 1988. Depuis son arrivée dans la discipline il compte 324 départs sur l’ensemble des trois séries nationales, trois titres pilotes et cinq titres propriétaires. Deux titres pilotes sont intervenus en Cup en 2003 et 2004 avec Matt Kenseth et Kurt Busch respectivement. Mark Martin a longtemps été le pilote phare de l’écurie de Jack Roush, remportant 83 victoires dans les séries nationales de 1988 à 2005.

« Quand en janvier 1988 j’ai annoncé vouloir monter une équipe en NASCAR, peu de monde pour ne pas dire personne ne croyait en mon projet. Finalement, trois décennies plus tard, je suis là, devant vous. »

Jack Roush

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.