En 2018 Antron Brown a remporté une course et est ainsi entré dans le club très restreint des pilotes avec au moins cinquante succès en catégorie Top Fuel, mais le triple champion NHRA a bouclé l’année 2018 loin de ses standards.

Vainqueur d’au moins six épreuves lors de six des sept saisons qui précédaient, Antron Brown abordait 2018 en confiance et s’attendait à poursuivre sur sa lancée, malheureusement pour le pilote de la Don Schumacher Racing il n’a fréquenté le Winners Circle qu’une seule fois à l’occasion des NHRA Northwest Nationals disputés dans la banlieue de Seattle sur les Pacific Raceways.

« L’an dernier nous avons traversé une zone de turbulences, mais nous avons grandi en tant qu’équipe. Nous avons beaucoup changé, appris et grandi. Chaque fois que je me rends sur une épreuve, j’y vais pour gagner et je commence la saison au meilleur de ma forme. Je suis prêt au combat et me concentre sur la course. »

Antron Brown

En s’imposant l’an dernier lors de la dernière étape du Western Swing qui regroupe les épreuves de Denver, Sonoma et Seattle, Antron Brown est devenu le quatrième pilote de l’histoire de la NHRA à atteindre les cinquante victoires en Top Fuel.

Ce week-end en Californie pour l’ouverture de la saison avec la cinquante-neuvième édition des Lucas Oil NHRA Winternationals, Antron Brown aura fort à faire à commencer par le champion en titre Steve Torrence, vainqueur des six courses des playoffs l’an dernier.

« Cette année nous allons rendre cela compliqué pour tous nos adversaires, c’est l’objectif. Pomona est toujours une très bonne piste et un lieu où vous pouvez établir des records. Ce qui rend la piste spéciale est que c’est le lieu du début et de fin du championnat. Les championnats débutent et se terminent là-bas. »

Antron Brown

Retrouvez le programme du week-end en suivant ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.